Grande-Bretagne : pour traquer les islamistes, les services ont des techniques dignes de James Bond

Site du MI6, le renseignement extérieur britanniques à Londres. © Toby Melville Source: Reuters
Site du MI6, le renseignement extérieur britanniques à Londres.

Pour identifier le successeur de Jihadi John, le bourreau de Daesh d'origine britannique, les services de renseignement ont recours aux mêmes technologies dernier cri de reconnaissance vocale et veineuse.

Suite au succès des technologies de reconnaissance vocale et des veines de la main ayant permis d'identifier puis de tuer Mohammed Emwazi dit Jihadi John après des mois d'analyses, les experts du renseignement Britannique y ont de nouveau recours.

Leur cible : le nouveau bourreau de Daesh à l'accent anglais, qui s'est tristement illustré dans la dernière vidéo d'assassinats de cinq britanniques accusés d'être des espions; vidéo dans laquelle il apparait avec un enfant qui menace également de tuer les «Infidèles».

Selon le Guardian, l'identification du successeur d'Emwazi pourrait être compliquée par le fait que ce dernier porte des gants dans la vidéo. Mohammaed Emwazi lui, était mains nues lorsqu'il brandissait son couteau dans ses vidéos. 

Toujours vêtu de noir, masqué et couteau à la main, Jihadi John était devenu l'incarnation de la barbarie de Daesh après la diffusion de ses vidéos dans lesquelles il égorgeait de nombreux otages dont le journaliste américain James Foley. 

Après des mois de recherches et de recoupages, son identité avait finalement été confirmée après l'étude minutieuse de sa voix et de ses mains, ce qui avait permis de l'éliminer au moyen d'une frappe de drone. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales