L'Arabie saoudite rompt ses relations diplomatiques avec l'Iran

Source: Reuters

Au lendemain de l'exécution de 47 personnes dont le leader chiite, le Cheikh Nimr Baqer al-Nimr, Riyad a annoncé officiellement la rupture de ses relations diplomatiques avec Téhéran.

Dimanche soir, lors d'une conférence de presse, le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir, a annoncé la rupture des relations diplomatiques de l'Arabie saoudite avec l'Iran.  «L'Arabie saoudite a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l'Iran et exige le départ sous 48 heures des membres de la représentation diplomatique iranienne», a-t-il déclaré. «Riyad ne permettra pas à la République islamique de saper la sécurité du royaume sunnite», a-t-il par ailleurs ajouté. 

Cette décision intervient après que des manifestants iraniens en colère aient envahi et incendié l'ambassade saoudienne à Téhéran samedi soir, juste après l'officialisation de l'exécution de Nimr Baqr al-Nimr. Quelques heures avant ces démonstrations de rue, l'Iran avait convoqué l'ambassadeur saoudien en signe de protestation. Nimr Baqr Al-Nimr fait partie des 47 personnes décapitées ou abattues à travers l'Arabie saoudite soit la plus grande exécution collective dans le pays depuis 1980. Toutes, sauf quatre d'entre-elles ont été reconnues coupables d'appartenir à l'organisation terroriste Al-Qaïda. Le leader religieux ainsi que trois autres chiites ont été reconnus coupables d'incitation à l'émeute.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales