Syrie : l'ONU voudrait ouvrir des pourparlers de paix le 25 janvier prochain

Staffan de Mistura Source: Reuters
Staffan de Mistura

L'Organisation des Nations unies (ONU) a annoncé samedi faire pression vers l'ouverture de négociation entre les différentes parties syriennes pour le 25 janvier prochain.

Le médiateur de l'ONU, Staffan de Mistura, a «intensifié ses efforts [de médiation et] a l'intention de les achever début janvier avec pour objectif de commencer les discussions inter-syriennes le 25 janvier à Genève», selon son porte-parole, rapporte un communiqué.

Le médiateur de l'ONU a indiqué «compter dans ce processus sur la totale coopération des parties syriennes concernées», ajoutant que «les développements sur le terrain ne doivent pas faire dérailler» ce processus.

Le gouvernement syrien a déclaré vouloir participer à ce processus

Le gouvernement syrien a déclaré vouloir participer à ce processus à condition de recevoir d'abord le nom des différentes personnalités de l'opposition voulant prendre part à ces pourparlers. Les 15 membres du Conseil de sécurité ont voté à l'unanimité le 19 décembre dernier une résolution pour une feuille de route pour une solution politique à la guerre civile en Syrie.

«Les Syriens ont assez souffert, leur tragédie a des conséquences dans toute la région et au-delà. Ils méritent l'engagement total de tous leurs représentants qui doivent maintenant faire preuve de leadership et de vision à long terme pour surmonter leurs divergences pour le bien de la Syrie», rapporte le texte officiel.

Lire aussi : Le Pentagone refuse de partager avec la Russie ses informations sur Daesh à cause de Bachar el-Assad

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales