Abdelhamid Abbaoud aurait gagné l'Angleterre quelques mois avant de planifier les attentats de Paris

Source: Reuters

Muni d'un faux passeport, il aurait reçu un «soutien logistique» de l'autre côté de la Manche. Ses multiples déplacements en Europe désarçonnent les enquêteurs.

Si la motivation d'une telle visite reste encore floue, certains rapports mentionnent la très forte probabilité que l'organisateur présumé des attentats de Paris ait rejoint l'Angleterre avant de passer à l'acte dans la capitale française. Un scénario qui complique d'avantage le travail des enquêteurs. 

The Sun rapporte sur son site internet qu'une des sources proche des services du contre-terrorisme de trois pays, a affirmé l'éventualité qu'Abdelhamid Abaaoud ait passé quelques jours dans le comté de Kent (Sud-est de l'Angleterre) avant un passage à Londres. C'est dans la capitale britannique qu'il aurait rencontré des membres d'un réseau de soutien au terrorisme. Bien que l'itinéraire ne soit pas encore confirmé officiellement par les autorités françaises, une source basée à Paris dont l'identité n'a pas été dévoilée a affirmé au quotidien britannique l’existence de ce voyage. Pour l'heure, les officiers des services du contre-terrorisme européens et américains tentent de mettre en lumière comment Abaaoud a pu réussir à se déplacer avec une telle facilité malgré son statut d'homme recherché.

Parti de Belgique en 2013 pour combattre dans les rangs de Daesh en Syrie, le terroriste est tout de même parvenu à revenir dans son pays natal l'année suivante afin d'y organiser le meurtre de plusieurs policiers. Malgré la mise en échec de cette tentative, les autorités belges n'ont pas réussi à l'empêcher de quitter une nouvelle fois le territoire belge pour la Syrie en compagnie de son petit frère âgé alors de 13 ans. 



Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales