La «Police islamique» de Daesh sillonne les rues en Libye dans une nouvelle vidéo du groupe

La «Police islamique» de Daesh sillonne les rues en Libye dans une nouvelle vidéo du groupe© Capture d'écran d'une vidéo sur YouTube
Suivez RT France surTelegram

L’Etat islamique a diffusé une vidéo montrant des combattants en train de patrouiller dans la ville de Syrte, le point fort du groupe terroriste en Libye, qui continue de revendiquer de nouveaux territoires dans le pays.

Dans une nouvelle vidéo, on peut observer une dizaine de djihadistes masqués et armés en uniforme, apparemment en train d’assurer l’ordre dans la ville libyenne. Alors que deux gouvernements, à Tripoli et à Tobrouk, continuent de se disputer le pouvoir, aucun d’entre eux n’assure le contrôle entier du pays, laissant le champ libre aux terroristes dans ces zones libres de toute autorité.

La «Police islamique» de Daesh sillonne les rues en Libye dans une nouvelle vidéo du groupe© Capture d'écran d'une vidéo sur Youtube

C’est pour montrer son contrôle sur la ville que Daesh a publié cette vidéo, qui s’inscrit dans une série de publications destinées à nourrir la propagande du groupe. Les terroristes contrôlent actuellement de vastes territoires bien au-delà de la Syrie et de l’Irak, berceau de leur mouvement, de sorte que les politiques internationaux le comparent à une tumeur croissante.

Lire aussi : L'Etat islamique vole des «dizaines de milliers» de passeports vierges

Alors que la présence des djihadistes en Libye se concentre pour le moment principalement autour de Syrte, le groupe cherche actuellement à prendre contrôle de la ville portuaire stratégique d’Ajdabiya. Si cette ville bascule sous son emprise, Daesh aura accès au plus grand champ pétrolier de Libye.

Territoires de Daesh en Libye

Tandis que les avions occidentaux sont déjà prêts à décoller de leurs bases en Méditerranée, aucun des deux gouvernements libyens, résultat de destitution de Mouammar Kadhafi en 2011, n’est prêt à autoriser une intervention militaire étrangère.

Lire aussi : Les pays occidentaux attendent l'accord des factions rivales libyennes pour bombarder Daesh

En dépit des réticences des autorités locales, le Pentagone a admis il y a quelques jours que des unités des forces spéciales terrestres américaines ont été déployées en Libye pour une opération secrète. La présence de ces troupes au sol a en fait été révélée sur Facebook, quand des photos de soldats américains sont apparues sur la page des Forces aériennes de la Libye.

La «Police islamique» de Daesh sillonne les rues en Libye dans une nouvelle vidéo du groupe
Comte Facebook des Forces aériennes libyennes

Cependant, alors que les parlements de Tripoli et de Tobrouk sont en train de négocier la création d’un gouvernement d’unité nationale, c’est l’aide militaire de Moscou que ce gouvernement pourrait solliciter. Les deux parlements ont signés le 17 décembre un accord afin d’entamer le processus de règlement politique dans le pays.

Lire aussi : Des frappes russes contre l'Etat islamique en Libye ?

Depuis la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, la guerre civile fait rage en Libye entre les deux parlements qui revendiquent le pouvoir. L'Etat islamique s'est également implanté à la faveur de la sévère dégradation du climat sécuritaire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix