Opération imminente de l'armée irakienne pour reprendre la ville de Ramadi des mains de Daesh

Source: Reuters

L'armée irakienne vient d'annoncer via la télévision publique, le déclenchement d'une opération pour reprendre la ville de Ramadi actuellement contrôlée par le groupe terroriste Etat islamique.

«L'opération pour libérer Ramadi commencera dans les prochaines heures», pouvait-on lire sur le bandeau d'informations diffusée par la chaîne publique de télévision irakienne. L'opération a été rendue publique après une annonce faite par le chef d'état-major des forces armées. Dimanche, l'armée avait diffusé par voie aérienne des tracts demandant aux habitants de quitter la ville. 

Hautement stratégique car située à une centaine de kilomètres seulement de la capitale Bagdad, la ville de Ramadi est tombée en mai dernier sous les coups de boutoirs de Daesh. Depuis ces dernières semaines, l'armée irakienne a connu une série de victoires sur le front de la reconquête et détient actuellement 60% à 70 % du territoire de la ville. Au cours de cette période, plus de 500 militaires ont péri et plus de 100 000 civils ont été contraints à l’exil pour échapper aux atrocités des terroristes. 

Selon les renseignements irakiens, 250 à 300 combattants de Daesh seraient retranchés dans le centre-ville et auraient miné ses abords pour ralentir la progression de l'armée. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales