Israël indemnise à hauteur de 20 millions de dollars les victimes turques de la flottille pour Gaza

Un des bateau de la "Flottille de la liberté" Source: Reuters
Un des bateau de la "Flottille de la liberté"

Israël va indemniser les victimes civils de la flottille turque à destination de Gaza à hauteur de 20 millions de dollars. Les relations entre Ankara et Jérusalem se normalisent.

Un envoyé israélien a conclu avec un envoyé du ministère turc des Affaires étrangères une série «d'entente» afin d'élaborer le principe d'un accord de réconciliation, selon le quotidien israélien Haaretz. Les deux pays sont en froid depuis l'assaut sur la flottille de Gaza Mavi Marmara qui avait entraîné la mort de 10 turcs.

L'Afp rapporte que les deux pays se seraient également entendus sur le retour des ambassadeurs, le lancement de négociations sur l'exportation de gaz israélien en Turquie.

Lire aussi: «C’est une simple provocation» : Benyamin Netanyahou sous mandat d’arrêt en Espagne

«Nous, Israël, les Palestiniens et la région avons tous beaucoup à gagner de ce processus de normalisation»

Ces mesures devraient être mises en place dès la conclusion de l'accord. Les poursuites judiciaires turques à l'encontre d'Israël vont être annulés. La Turquie va également, selon l'accord, interdire l'entrée sur son territoire du cadre du Hamas Salah al-Arouri. Israël avait accusé à plusieurs reprises la Turquie d'héberger des cadres du Hamas.

Le bateau se dirigeait alors vers l'enclave palestinienne de Gaza pour protester contre le blocus dont elle est victime. Elle faisait parti de la «flottille de la liberté» de huit cargos chargés d'aide humanitaire et des matériaux de construction pour la population de Gaza. «Nous, Israël, les Palestiniens et la région avons tous beaucoup à gagner de ce processus de normalisation», a déclaré le président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan ce lundi

Lire aussi: Israël intercepte le vaisseau amiral de la Flottille de la Liberté dans un raid «tranquille»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales