La police allemande a agressé une productrice de RT lors d’émeutes à Leipzig (VIDEO)

Les émeutes à Leipzig
Les émeutes à Leipzig

Une journaliste de l’agence vidéo de RT Ruptly a été agressée par la police allemande lors de heurts entre la police et des antifa à Leipzig. Un agent l’a poussée et frappée au visage alors qu’elle essayait de tourner des images.

«La police a agi de manière très violente et non-nécessaire contre un ou deux manifestants», a-t-elle raconté à RT. La journaliste a vu des personnes déjà à terre, que près de six policiers continuaient à les rouer de coups. Elle a essayé d’enregistrer des images, quand deux ou trois officiers se sont approchés d’elle, ont poussé sa caméra et l’un d’entre eux «l’a frappée au visage».

Elle a bien sûr commencé à protester, et demandé à voir son insigne. «Quand j’ai demandé pourquoi ils frappaient un homme à terre, il a nié et a dit que je n’avais aucun droit, et que si je continuais à parler, il m’arrêtera», a fait savoir la productrice, qui a voulu rester anonyme.

C'était une contre-manifestation face à celle des néonazis qui a ressemblé près d'un millier de personnes. Les manifestants ont érigé des barricades sur plusieurs rues et y ont mis le feu. D’autres fauteurs de trouble ont aussi renversé plusieurs conteneurs à verre. La police a réagi avec sévérité en utilisant canons à eau et gaz lacrymogènes à leur encontre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales