L'avion du Premier ministre italien est hors de prix et personne n'est qualifié pour le piloter

Un avion de la compagnie Alitalia se préparant à atterrir sur le tarmac de l'aéroport Fiumicino de Rome.© Max Rossi. Source: Reuters
Un avion de la compagnie Alitalia se préparant à atterrir sur le tarmac de l'aéroport Fiumicino de Rome.

L'avion de luxe affrété pour transporter Matteo Renzi dans ses visites officielles à l'étranger coûte 1 million d'euros par mois et restera inutilisable jusqu'à ce qu'un pilote soit assez compétent pour le piloter.

Un pilote sous couvert d'anonymat a déclaré au journal satirique Striscia la Notizia que que personne pour le moment ne possédait la qualification nécessaire pour piloter l'avion, loué à la compagnie émirati Etihad Airways en octobre dernier et qui vient d'être livré à Rome.

Selon l'homme, «La formation est actuellement en cours», mais tant qu'il n'y aura personne pour le faire voler, l'engin sera inutilisable. 

L'informateur a également affirmé que les pistes de l'aéroport Ciampino de Rome, traditionnellement utilisé pour les départs et arrivées des visites d'Etat du gouvernement, sont trop étroites pour la taille de l'appareil. 

Selon les rumeurs, l'entretien de cet avion de luxe équipé entre autres d'une salle de bain et d'une salle de conférence coûterait aux alentours d'1 million d'euros par mois, a reporté le média The Local.

Ce jet de luxe est censé remplacer l'ancien A319, beaucoup plus petit et qui était obligé d'atterrir toutes les cinq heures pour faire le plein, a expliqué le quotidien Corriere della Sera.

Le bureau du premier ministre Matteo Renzi n'a pour le moment pas souhaité s'exprimer sur le sujet. 

Lire aussi : Le Sénat italien sur le point de voter une baisse de ses pouvoirs

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales