Des opérateurs satellites européens permettraient à Daesh d'avoir accès à internet

Des opérateurs satellites européens permettraient à Daesh d'avoir accès à internet© Reuters Source: Reuters

Une enquête du «Spiegel» explique que les opérateurs satellites européens permettraient à Daesh d'avoir accès à internet sans grande difficulté.

Revendication des attentats, films de propagande ou encore messages d'incitation à rejoindre ses rangs, Daesh a fait d'internet une arme fatale pour assurer son émergence et semble bien déterminé à continuer sa bataille sur le terrain idéologique. Maîtrisant parfaitement les subtilités du web grâce notamment à la présence dans ses troupes d'ingénieurs en informatique qualifiés, l'organisation terroriste étonne par sa facilité à avoir accès aux réseaux sociaux constituant pour eux, une véritable tribune médiatique. Au regard de cette réalité, une interrogation reste à ce jour non éludée. Qui permet à Daesh d'avoir accès à internet? Spiegel online, s'est penché sur la question et vient de lever une partie du mystère.

Selon le site d'information allemand en ligne, les terroristes activant en Syrie et en Irak, pays où les infrastructures ont été sévèrement mis à mal, n'auraient aucun mal à se connecter sur internet malgré le coût élevé. Une parabole et une box suffiraient à se connecter sur internet depuis les régions frontalières de la Turquie. Deux vendeurs de produits de télécommunication à Antakya (Antioche) ont même affirmé avoir chacun «environ 2500 clients en Syrie», pour un chiffre d’affaires mensuel avoisinant les 100 000 dollars. S'ils affirment vendre uniquement des équipements à «des partenaires commerciaux», les réels utilisateurs ne sont en réalité pas connus. Ces vendeurs sont en réalité le maillon d'une chaîne qui débute par les fournisseurs d'accès à internet satellitaire.

Selon Die Spiegel, ces fournisseurs connaissent la localisation de certains terminaux : «Les opérateurs satellites et leurs distributeurs peuvent déterminer l’emplacement de l’équipement qu’ils fournissent. Quand ils installent des antennes et configurent l’accès à Internet, leurs clients doivent fournir leurs coordonnées GPS. Si l’information fournie n’est pas bonne, la connexion est inaccessible.» Une évidence qui n'en est pas une pour les groupes concernés, qui réfutent avoir en leur possession des données précises sur la localisation des équipements utilisés par les terroristes. Pourtant selon certains spécialistes, le français EutelSat, le luxembourgeois SES et le britannique Avanti Communications, cités dans cette enquête, seraient en mesure de fournir de précieuses informations aux services de renseignement des pays actuellement en lutte contre Daesh.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»