Pour Tony Blair, le soutien à Daesh est «enraciné dans une partie de la communauté musulmane»

Tony Blair.© Brendan McDermid. Source: Reuters
Tony Blair.

L'ex-Premier ministre britannique met en garde contre des attaques terroristes de grande envergure en Europe, approuve les frappes aériennes en Syrie et affirme que les racines de l'idéologie de l'Etat islamique sont «profondes».

Dans un discours prononcé à Washington, où il a salué les députés britanniques pour la décision «importante» de lancer les opérations de frappes aériennes en Syrie et en Irak, Tony Blair a affirmé que des attentats encore plus importants que ceux de Paris pourraient être perpétrés en Europe, à moins que l'idéologie de l'Etat islamique ne soit vaincue.

L'ancien Premier ministre britannique a également déclaré que le soutien à la propagande du groupe terroriste s'étendait «très profondément dans certaines parties de la communauté musulmane» et que la vision d'un Islam ennemi de l'Occident et de ses valeurs n'était «pas l'affaire de quelques-uns».

Pour Tony Blair, les défenseurs d'une idéologie extrémiste sont pareils à ceux qui pratiquent la violence extrême au nom de cette idéologie.

«Bien entendu, une grande majorité de musulmans rejettent complètement le djihadisme terroriste de Daesh», a déclaré Tony Blair. «Toutefois, dans de nombreux pays musulmans une importante partie de la population croit à des théories complotistes, comme par exemple celle qui affirme que le 11 septembre 2001 a été organisé par la CIA et la communauté juive», a-t-il ajouté.

En savoir plus : Les pays à majorité musulmane détestent eux aussi Daesh, révèle une étude

L'ancien Premier ministre britannique a rappelé que «des millions d'individus» appelaient à la haine envers la communauté juive et l'Occident via les réseaux sociaux.

Lire aussi : Pour Tony Blair, on ne peut pas nier la responsabilité de l'Occident dans la création de Daesh

Ainsi, si vaincre physiquement Daesh est «nécessaire», ce n'est «qu'un début» et le défi est «bien plus grand» et «plus profond», selon Tony Blair. Les projets idéologiques de Daesh, notamment ceux du Califat et de l'Apocalypse sont «un mal profond» qu'il faut «déraciner», a-t-il déclaré.

Pour lui, si l'Occident échoue dans cette bataille idéologique, des attentats de plus en plus sanglants pourraient être perpétrés régulièrement instaurant peu à peu «la peur et le chaos». 

Lire aussi : Les «aveux» de Tony Blair : trop peu, trop tard et malhonnêtes

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales