AIEA : depuis 2009, l'Iran ne cherche plus à produire d'armes atomiques

L'organisation dirigée par Yukiya Amano vient de diminuer fortement "la menace iranienne". Source: Reuters
L'organisation dirigée par Yukiya Amano vient de diminuer fortement "la menace iranienne".

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a révélé, après une longue enquête, que Téhéran ne vise plus à se doter de la bombe nucléaire depuis plusieurs années.

C'était l'argument principal des détracteurs de l'accord sur le nucléaire iranien. L'AIEA vient de sérieusement entamer sa crédibilité. Alors que certains hommes politiques, israéliens et américains en tête, fustigent le texte sous prétexte de la dangerosité du programme nucléaire iranien, l'agence vient de démontrer qu'il n'en était rien. 

L'enquête, qui a duré plusieurs années, indique que l'Iran a bien mené par le passé des travaux «significatifs» pour confectionner «un engin nucléaire explosif». Il s'avère que les efforts ont surtout été concentrés sur une période allant jusqu'en 2003.

Depuis 2009, aucune indication «crédible» pointent vers une poursuite d'un tel objectif. Et même à leur apogée, les activités «n'ont pas dépassé le stade d'études de faisabilité et scientifiques, et l'acquisition de certaines compétences et capacités techniques».

 

L'AIEA considère donc l'enquête sur les supposées fins militaires du programme comme «close». 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales