Le collectif «Anonymous» déclare la guerre à Daesh

Capture vidéo Anonymous
Capture vidéo Anonymous

C'est dans une vidéo portée sur les réseaux sociaux que les hackers anonymes ont promis une «réaction massive» aux attentats commis ce 13 novembre à Paris. Leur cible ? Daesh.

La contre-attaque sur les réseaux sociaux est en train de s'organiser contre Daesh. Dans une vidéo publiée sur Facebook, un homme portant le célèbre masque de Guy Fawkes déclare : «Ces attentats ne peuvent pas rester impunis».

«C'est pourquoi les Anonymous du monde entier vont vous traquer. Oui, vous les vermines qui tuent les pauvres innocents, nous allons vous traquer, comme nous avons pu le faire depuis les attentats de Charlie Hebdo».

En savoir plus: Un groupe de Hackers affirme «tout savoir sur Daesh» et dit avoir déjoué plusieurs attentats

L'homme masqué conclut enfin : «Nous allons lancer l'opération la plus importante jamais réalisée contre vous, attendez-vous à de très nombreuses cyberattaques. La guerre est déclenchée, préparez-vous. Le peuple français est plus fort que tout et se relèvera encore plus fort après cette atrocité, sachez-le».

La vidéo a déjà été vue plusieurs millions de fois sur YouTube et Facebook. A noter que qu'Anonymous a aussi envoyé un appel à l’unité, au rassemblement : «rassemblez-vous, mobilisez-vous et défendez ces idéaux».

Message des Anonymous suite aux attentats de Paris le 13 novem...

Message des Anonymous suite aux attentats de Paris le 13 novembre 2015PARTAGEZ EN MASSE SUR FACEBOOK

Posté par Anonymous France sur dimanche 15 novembre 2015

Lire aussi : EN CONTINU : Manuel Valls estime que le terrorisme peut frapper «dans les jours qui viennent»

C'est donc sur le terrain privilégié de Daesh, qui utilise également principalement les réseaux sociaux pour sa propagande, que les Anonymous ont décidé de continuer leur lutte. Déjà en mars dernier, le collectif avait livré à Twitter 9 200 comptes liés à Daesh.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales