«Vous aurez votre médaille du Kremlin» : tension sur LCI après les propos d'une Franco-Ukrainienne

Cliché pris à Boulogne-Billancourt, le 29 juillet 2014 (image d'illustration).© KENZO TRIBOUILLARD Source: AFP
Vidéo
Cliché pris à Boulogne-Billancourt, le 29 juillet 2014 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La «consultante» franco-ukrainienne Alla Poedie, fondatrice d'une société de conseil en France, a accusé en direct la journaliste Anne Nivat d'être pro-Moscou pour avoir évoqué l'existence de faits de corruption en Ukraine.

Nouvelle séquence de confusion sur le plateau télévisé de LCI, au cours de l'émission Brunet, Hammett & Cie du 12 janvier : plusieurs participants ont exprimé leur malaise face à des accusations visant la journaliste Anne Nivat (reporter de guerre, prix Albert-Londres en 2000), lancées en direct par l'intervenante Alla Poedie, une Ukrainienne arrivée en France dans les années 1990 et habituée des plateaux télévisés pour commenter le conflit russo-ukrainien.

«Retirez ce que vous avez dit», «ne dites pas ça»...

Alors qu’elle dénonçait haut et fort le principe de comparer le gouvernement russe à d’autres exécutifs, Alla Poedie a cherché à illustrer son propos en expliquant à ses interlocuteurs qu’il serait par exemple insensé de mettre sur le même plan les faits de corruption qui pouvaient se produire en Russie avec la situation française en la matière. Mais, alors qu'elle s’en prenait, à travers cette remarque, à certains de ses interlocuteurs, Anne Nivat lui a fait remarquer que le phénomène de corruption n’épargnait pas non plus l’Ukraine. Il n’en a pas fallu plus à Alla Poedie pour accuser la reporter de vouloir «enfoncer les Ukrainiens et prendre le côté russe à chaque fois».

«Anne, vous aurez votre médaille du Kremlin, ne vous inquiétez pas», a-t-elle notamment lancé à son interlocutrice, en la snobant du regard. C’est à ce moment que plusieurs des personnes présentes sur le plateau ont demandé à l’intervenante de retirer ses propos. «Retirez ce que vous avez dit», «ne dites pas ça», ont tenté de la raisonner les présentateurs de l’émission, en vain.

Alla Poedie n'en est pas à son premier dérapage sur le plateau de LCI puisqu'au mois de décembre, elle y avait abondamment proféré des appels à la haine contre les ressortissants russes. Elle avait notamment comparé à des «cafards» ceux qui avaient quitté leur pays en raison de la mobilisation liée à la guerre.

Fait notable, face à la désapprobation visible de certains participants concernant ses propos, Alla Poedie avait bénéficié du soutien de l'animateur Eric Brunet, qui avait alors dénoncé l'inaction de la société russe face à son gouvernement, en la comparant aux sociétés chinoise et iranienne, qui font actuellement l’objet d'importants mouvements de contestation sur des sujets de politique intérieure.

Le journaliste de LCI avait toutefois, quelques instants plus tard, rétropédalé en assurant être opposé à la comparaison des cafards... tout en expliquant qu'il la comprenait parfaitement dans la bouche de son invitée.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix