En réponse aux restrictions sanitaires de Séoul, Pékin suspend les visas court séjour

- Avec AFP

En réponse aux restrictions sanitaires de Séoul, Pékin suspend les visas court séjour© Jung Yeon-je / AFP
Des voyageurs chinois dans un centre de dépistage du Covid-19 à l'aéroport d'Incheon, à l'ouest de Séoul, le 3 janvier 2023.
Suivez RT France surTelegram

La Chine a décidé de suspendre la délivrance de visas court séjour aux voyageurs sud-coréens après l'imposition de restrictions sanitaires par Séoul pour les voyageur en provenance de Chine continentale. Elle les juge «discriminatoires».

La Chine a suspendu la délivrance des visas de court séjour pour les Sud-Coréens, a annoncé le 10 janvier l'ambassade de Pékin à Séoul, en réponse aux restrictions sanitaires imposées par la Corée du Sud aux voyageurs chinois.

«Les ambassades et consulats en Corée vont suspendre la délivrance de visas de court séjour pour les citoyens coréens», a annoncé l'ambassade de Chine, précisant que ces mesures «seront ajustées en fonction de la suppression par Séoul des restrictions d'entrée discriminatoires à l'égard de la Chine». Pékin ne délivre actuellement aucun visa de tourisme et exige un test Covid négatif pour tous les arrivants quelle que soit leur provenance.

En décembre, Séoul a imposé une série de restrictions sanitaires pour les voyageurs en provenance de la Chine continentale, notamment en matière de visas et de vols, et l'obligation de présenter des tests de dépistage, invoquant une recrudescence des cas de Covid-19 en Chine

Des mesures «discriminatoires», selon Pékin

Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères Park Jin a déclaré à son homologue chinois Qin Gang que ces restrictions étaient imposées sur une «base scientifique».

Dans un communiqué distinct, le ministère a indiqué que Séoul avait «échangé avant avec la Chine» au sujet de ces mesures, et que l'information avait été «partagée de manière transparente avec la communauté internationale».

Le ministère chinois des Affaires étrangères a jugé «regrettable» que «quelques pays insistent encore sur des restrictions d'entrée discriminatoires à l'encontre de la Chine». Le porte-parole du ministère, Wang Wenbin, a déclaré que la Chine était «fermement opposée» à ces restrictions, sans commenter spécifiquement la décision de suspendre la délivrance de visas aux Sud-Coréens.

«Nous appelons une nouvelle fois les pays concernés à prendre des mesures scientifiques et appropriées basées sur des faits. Ces mesures ne doivent pas être utilisées pour des manœuvres politiques et il ne doit pas y avoir de pratiques discriminatoires», a-t-il martelé.

Séoul a réduit le nombre de vols en provenance de Chine, qui sont dorénavant cantonnés à l'aéroport international d'Incheon, situé à une cinquantaine de kilomètres à l'ouest de Séoul.

Les voyageurs en provenance de Chine, Hong Kong et Macao doivent désormais fournir un test négatif au Covid-19 avant de pouvoir embarquer à destination de la Corée du Sud. Les visiteurs chinois sont également testés à leur arrivée et doivent effectuer une quarantaine d'une semaine en cas de test positif, ont indiqué les autorités.

Impact sur le tourisme sud-coréen 

Seuls les fonctionnaires, les diplomates et certains voyages humanitaires et commerciaux cruciaux peuvent prétendre à un visas de court séjour en Corée du Sud, jusqu'à fin janvier. 

Selon les chiffres officiels, 2 224 ressortissants chinois munis de visas de court séjour ont atterri en Corée du Sud depuis le 2 janvier, et 17,5% d'entre eux ont été testés positifs à leur arrivée.

Selon l'AFP, l'un des ressortissants chinois testés positifs à son arrivée à Séoul a refusé de se soumettre à la quarantaine et s'est enfui, déclenchant une chasse à l'homme de deux jours qui a fait la une des journaux sud-coréens.

L'individu, dont l'identité n'a pas été révélée mais qui a été décrit comme un touriste venu pour des raisons médicales, a finalement été retrouvé et sera interrogé cette semaine, ont rapporté les médias locaux.

Les hôpitaux chinois ont été submergés par une explosion des cas après que Pékin a allégé ses drastiques mesures sanitaires. Le nombre de touristes chinois en Corée du Sud est passé de 6,02 millions en 2019 à 200 000 de janvier à novembre 2022, ne représentant plus que 7,5% des touristes étrangers, a indiqué à l'AFP le ministère sud-coréen de la Culture. 

En 2019 et 2020, les touristes en provenance de Chine représentaient la plus grande proportion de touristes étrangers visitant la Corée du Sud, soit respectivement 34,4% et 27,2%, selon les données officielles de Séoul.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix