Pérou : le Parlement vote la destitution du président Castillo pour «incapacité morale»

Pérou : le Parlement vote la destitution du président Castillo pour «incapacité morale»© AP Photo/Martin Mejia, File
Le président péruvien Pedro Castillo, le 7 décembre 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le Parlement du Pérou a voté ce 7 décembre la destitution du président Pedro Castillo, peu après l'annonce par ce dernier de sa dissolution, ainsi que du placement du pays en état d'urgence.

Le Parlement du Pérou, dominé par l'opposition, a voté ce 7 décembre la destitution du président de gauche Pedro Castillo, ignorant l'annonce de sa dissolution et l'instauration de l'état d'urgence.

Pedro Castillo, au pouvoir depuis juillet 2021, fait l'objet de six enquêtes pour corruption présumée, dont sont également accusés sa famille et son entourage politique.

Sa destitution pour «incapacité morale», retransmise en direct à la télévision, a été approuvée par 101 des 130 parlementaires, dont 80 dans l'opposition. Le débat sur cette motion, initialement prévu à 15h (heure locale), a été avancé après les annonces du président Castillo. 

Sa vice-présidente, élue à ses côtés en 2021 et issue du même parti d'inspiration marxiste (Peru libre), Dina Boluarte, doit être investie dans la soirée. Elle a dénoncé «un coup d'Etat» du président. 

Pérou : le Parlement vote la destitution du président Castillo

Avant le vote de sa destitution, Pedro Castillo avait déclaré, dans un message à la nation prononcé depuis le palais présidentiel et également retransmis à la télévision, «dissoudre temporairement le Congrès de la République et établir un gouvernement d'urgence exceptionnel», visant à «rétablir l'Etat de droit et la démocratie». 

Il avait également assuré qu'il voulait «convoquer dans les plus brefs délais un nouveau Congrès doté de pouvoirs constituants pour rédiger une nouvelle Constitution dans un délai ne dépassant pas neuf mois».

Washington a exhorté Castillo à revenir sur sa décision de dissoudre le Parlement

Peu après cette annonce de dissolution du Parlement, Washington a appelé Pedro Castillo à revenir sur sa décision. «Les Etats-Unis exhortent avec force le président [Pedro] Castillo à revenir sur sa tentative de dissoudre le Congrès et de permettre aux institutions démocratiques de fonctionner conformément à la Constitution», a ainsi tweeté l'ambassadrice américaine à Lima, Lisa Kenna.

Après le vote de la destitution de Pedro Castillo par le Parlement, Washington n'a pas tardé à qualifier Castillo d'«ancien président» du Pérou. «Ce que je comprends, c'est qu'avec l'action du Congrès, il s'agit désormais de l'ancien président Castillo», a ainsi déclaré le porte-parole du département d'Etat américain Ned Price à la presse, saluant le rôle des parlementaires.

Elu en juillet 2021, Pedro Castillo avait auparavant échappé à deux motions similaires, dont la dernière en mars 2022.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix