La Lettonie interdit de diffusion une chaîne d'opposition russe... pour positionnement prorusse

- Avec AFP

La Lettonie interdit de diffusion une chaîne d'opposition russe... pour positionnement prorusse© VASILY MAXIMOV / AFP
Conférence de presse de la télévision Dojd à Moscou en 2014 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La chaîne russe basée à Riga Dojd a perdu sa licence de diffusion en Lettonie pour avoir, entre autres, montré une carte de la Crimée rattachée à la Russie. Elle va continuer d'émettre sur YouTube.

La Lettonie a annoncé ce 6 décembre la révocation de la licence de la télévision russe auto-exilée Dojd («Pluie»), accusée de soutenir Moscou. La chaîne, qui s'est installée à Riga en juillet dernier après avoir été bloquée en Russie début mars, peu après le début de l'opération spéciale en Ukraine, a réagi en dénonçant sur Twitter des accusations «injustes et absurdes». Elle a déclaré cesser sa diffusion sur le câble mais rester sur YouTube.

Ces accusations formulées par l'autorité lettonne de l'audiovisuel visent notamment la présentation d'une carte où la Crimée fait partie de la Russie. Elles portent également sur l'absence de traduction en letton de ses services d'information et un appel de la télévision à fournir «des équipements à ces Russes qui sont sur le front». Dans cet appel, la chaîne a exprimé, selon le régulateur, «l'espoir que nous pourrons aider avec des équipements de base sur le front». Une vague de protestations avait suivi et l'animateur qui avait lancé cet appel, Alexeï Korostelev, avait été limogé par la chaîne dans la foulée.

Dojd «cessera d'émettre le 8 décembre», a déclaré sur Twitter Ivars Abolins, à la tête du Conseil national des médias électroniques. «Les lois lettones doivent être respectées par tous», a-t-il insisté. La décision du régulateur peut être contestée en appel.

L'ONG Reporters sans frontières a rapidement critiqué cette décision : «Si les infractions reprochées sont critiquables, c'est un grave coup porté à la liberté de l'information», lit-on dans un tweet accompagnant un communiqué. L'organisation a par ailleurs déclaré avoir demandé dans une lettre au régulateur letton le maintien de la licence du média. 

«Les pays européens ne devraient pas censurer des médias indépendants», a également déclaré le secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF), Christophe Deloire.

«Illusions» de liberté

«Certains pensent tout le temps qu’ailleurs c’est mieux qu’à la maison, qu’ailleurs il y a la liberté et à la maison il n’y en a pas. [Dojd] est un exemple du caractère erroné de telles illusions», a pour sa part commenté le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov.

Dojd, chaîne fondée en 2010, était une télévision d'opposition en Russie. A Riga, elle s'est donnée pour objectif de fournir une information indépendante et de combattre le Kremlin. Elle a été bloquée le 1er mars, dans la foulée de l'offensive russe en Ukraine, largement condamnée par ses journalistes. Plusieurs autres médias se sont délocalisés dans la capitale lettone, dont Novaïa Gazeta Europe et la rédaction moscovite de la Deutsche Welle. Le site pro-occidental Meduza y travaille quant à lui depuis 2014.

La Lettonie est un pays balte voisin de la Russie et dont la population de deux millions d'habitants compte un quart de russophones, dont une partie n'a pas accès à la nationalité. Ses agissements ouvertement hostiles à la Russie sont régulièrement dénoncés comme «russophobes» par Moscou. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix