Chine : assouplissement des restrictions sanitaires dans une série de villes

Chine : assouplissement des restrictions sanitaires dans une série de villes© Ng Han Guan Source: AP
Des habitants s'apprêtent à présenter leur pass sanitaire à l'entrée d'un marché qui rouvre ses portes à Pékin, le 3 décembre 2022, sur fond d'assouplissement des restrictions dans plusieurs villes (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les autorités ont décidé de lever une partie des exigences sanitaires dans plusieurs grandes villes, dont Pékin et Shanghai. Des commerces ont rouvert et les conditions d'utilisation des transports ont été allégées.

Plusieurs villes chinoises, dont Urumqi, dans l'extrême ouest du pays, ont annoncé le 4 décembre un assouplissement des restrictions liées au coronavirus, suivant l'exemple d'autres villes cette semaine. La capitale de la région du Xinjiang, dans laquelle s'était produite un incendie mortel qui avait nourri la colère contre la politique stricte de «zéro Covid» des autorités, rouvre ainsi les centres commerciaux, les marchés et les restaurants à partir de ce 5 décembre mettant ainsi fin à des mois de fermeture stricte.

A Pékin, de nombreux magasins avaient rouvert dès ce week-end et les habitants peuvent à nouveau utiliser les transports en commun sans devoir présenter un résultat de test PCR négatif datant de moins de 48 heures. Une mesure identique a été adoptée à Nanning, capitale de la province du Guangxi, à Wuhan, ainsi qu'à Shanghai.

Dans cette dernière, cette obligation a aussi été levée pour accéder à certains lieux publics tels que les parcs et les attractions touristiques. La mégapole financière avait été durement confinée pendant plus de deux mois au printemps après l'apparition d'un foyer de contaminations, suscitant le mécontentement. Près de Shanghai, la ville de Hangzhou a également annoncé mettre fin aux tests PCR à grande échelle qui sont la norme sur la quasi-totalité du territoire, sauf pour les citoyens en contact avec les maisons de retraite, écoles et garderies.

Par ailleurs, les habitants de la ville de Zhengzhou, qui abrite la plus grande usine d'iPhone au monde et qui a été secouée par de violentes manifestations, n'auront plus à présenter les résultats d'un test de dépistage pour prendre les transports en commun ou les taxis. 

La présentation d'un pass sanitaire continue toutefois d'être exigée dans de nombreux endroits et les déplacements restent difficiles entre les provinces, les voyageurs pouvant rester bloqués sur leur lieu de séjour en cas d'apparition d'un foyer épidémique.

Ces allègements font suite à des manifestations antigouvernementales, fait particulièrement rare dans le pays, la population ayant exprimé sa lassitude après trois ans de restrictions drastiques. La semaine précédente, le président chinois Xi Jinping a indiqué que le variant Omicron, moins mortel, «ouvre la voie à plus de souplesse dans les restrictions», selon des déclarations au président du Conseil européen Charles Michel en visite à Pékin rapportées par un responsable européen.

Le nombre de contaminations était, selon un décompte de l'AFP, en baisse ce 5 décembre à 29 724 cas, majoritairement asymptomatiques, un chiffre à rapporter à une population chinoise de 1,4 milliard d'habitants. 

Avec un peu plus de 5 000 décès dus au Covid depuis le début de la pandémie selon les chiffres communiqués par le gouvernement, Pékin enregistre une mortalité officielle particulièrement faible par rapport à de nombreux autres pays touchés par la pandémie.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix