Loi interdisant la «propagande LGBT» : l'ambassade de Russie fustige l’«ingérence» des Etats-Unis

Loi interdisant la «propagande LGBT» : l'ambassade de Russie fustige l’«ingérence» des Etats-Unis© Angela Weiss Source: AFP
Un drapeau arc-en-ciel et un drapeau américain, au Stonewall National Monument, le 4 juin 2019 à New York. (Photo d’illustration)
Suivez RT France surTelegram

L’ambassade de Russie aux Etats-Unis a condamné l’intervention de responsables américains à l’encontre du vote d'un projet de loi interdisant la promotion des relations sexuelles «non traditionnelles». Texte finalement adopté par la Douma.

«Nous considérons ces déclarations comme une rude ingérence dans nos affaires intérieures.» : dans un communiqué, relayé ce 26 novembre par l'agence de presse russe Ria Novosti, l’ambassade de Russie à Washington a vivement critiqué les «déclarations émises par plusieurs fonctionnaires américains» à l’encontre du projet de loi prohibant la «propagande LBGT», ainsi que la promotion de la pédophilie et du changement de sexe.

«La Russie défend avec conséquence les valeurs familiales traditionnelles. Nous exprimons ouvertement notre rejet vis-à-vis des tentatives d’imposer aux autres pays une vision pseudo-libérale et détournée des droits de l’Homme, pratiqués par les pays occidentaux, les Etats-Unis en tête» poursuivent les diplomates, qui exigent que Washington «respecte le choix» fait par le peuple russe.

«Un nouveau coup dur porté à la liberté d'expression», selon le chef de la diplomatie américaine

Peu avant son vote à la Douma, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken avait qualifié le texte de «nouveau coup dur porté à la liberté d'expression et aux droits humains des personnes LGBTQI+ en Russie». Le chef de la diplomatie américaine avait alors exhorté les élus russes à retirer leur projet de loi et à «respecter les droits de l'Homme et la dignité de tous».

Une intervention du département d’Etat américain sur laquelle se sont notamment appuyés les promoteurs du texte, au premier rang desquels le président de la Douma Viatcheslav Volodine, exhortant les députés à répondre au responsable étatsunien en exprimant leur opinion lors du vote. Ce texte qui renforce celui de 2013, bannissant la «propagande LGBT» auprès des mineurs, a ainsi été adopté à l’unanimité par la chambre basse du parlement russe.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix