La diplomatie russe rappelle être ouverte à la négociation avec Kiev

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, le 27 octobre 2022 (image d'illustration).© Ministère russe des Affaires étrangères Source: Sputnik
La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, le 27 octobre 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Assurant que Moscou n'avait jamais refusé la voie du dialogue avec Kiev, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères a estimé que les négociations étaient toujours possibles «en tenant compte des réalités d’aujourd’hui».

«Nous sommes toujours ouverts aux négociations. Nous ne les avons jamais refusées, nous sommes prêts à les mener, bien sûr en tenant compte des réalités d’aujourd’hui», a déclaré ce 9 novembre la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

La position ici affichée par cette haute diplomate fait écho à de récents propos du porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, qui, fin octobre, a reproché à l'Ukraine de s'être retirée des négociations de paix «sur ordre» des Etats-Unis, alors qu'«un équilibre très, très difficile avait été atteint [en mars dernier]» entre Kiev et Moscou. 

La diplomatie russe regrette que des pays européens continuent d'alimenter l'effort de guerre ukrainien

«Au lieu de profiter de son influence sur le régime de Kiev, la partie allemande, au mépris de ses propres lois et règlements interdisant l’exportation d’armes létales vers les régions en crise et les zones de conflits armés, continue de "regonfler" le régime de Kiev avec divers systèmes d'armes, encourageant ainsi la poursuite des hostilités à tout prix», a par ailleurs déploré Maria Zakharova en référence à la volonté de Berlin d'entretenir l'effort de guerre ukrainien. A ce sujet, le gouvernement suisse a d'ailleurs souligné le 2 novembre qu'il s'opposait à ce que l'Allemagne envoie à Kiev des munitions de fabrication suisse destinées aux blindés de défense antiaérienne que Berlin veut livrer à l'Ukraine.

Ce n'est pas la première fois que la haute diplomate russe dénonce des initiatives européennes visant à soutenir Kiev sur le volet militaire. Le 20 octobre dernier, elle a par exemple vivement réagi à la mise en place par l'UE d'une mission d'assistance militaire destinée à renforcer son soutien aux forces armées ukrainiennes.

Pour rappel, les envois occidentaux d'armement à destination de Kiev sont à l'origine de plusieurs controverses au sein des pays européens qui soutiennent de telles initiatives. Le 30 octobre, les autorités finlandaises ont à ce titre fait savoir que des armes expédiées à l'Ukraine avaient été retrouvées entre les mains de groupes criminels du pays nordique.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix