Cisjordanie : un Palestinien tué dans des heurts lors d'une opération de l'Autorité palestinienne

- Avec AFP

Cisjordanie : un Palestinien tué dans des heurts lors d'une opération de l'Autorité palestinienne© JAAFAR ASHTIYEH Source: AFP
Des palestiniens affrontent les forces de sécurité palestiniennes à Naplouse en Cisjordanie occupée à la suite de l'arrestation de deux membres du groupe islamiste Hamas, le 20 septembre 2022,
Suivez RT France surTelegram

A Naplouse, un Palestinien a été tué dans des heurts lors d'une opération des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne pour arrêter des membres du Hamas. Le mouvement islamiste a qualifié l'autorité palestinienne d' «agent de l'occupation».

Un Palestinien a été tué le 20 septembre dans des heurts dans la ville de Naplouse en Cisjordanie occupée, lors d'une rare opération des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne visant à arrêter des membres du mouvement islamiste Hamas, ont rapporté des sources concordantes.

Le porte-parole des services de sécurité palestiniens, Talal Dweikat, a affirmé que Firas Yaïsh, un homme de 53 ans, a été tué à Naplouse (nord), «dans un secteur où les forces de sécurité palestiniennes n'étaient pas présentes». Il a dit attendre le rapport médical pour connaître la nature des blessures de la victime.

Les heurts se sont poursuivis dans la matinée. Des centaines de jeunes Palestiniens ont jeté des pierres sur des véhicules blindés de l'Autorité palestinienne alors que des échanges de coups de feu étaient entendus à travers la ville.

Talal Dweikat a par ailleurs confirmé l'arrestation de Moussab Shtayyeh et d'Amid Tbaileh, pour des raisons de sécurité, qui seront «divulguées par la suite», a-t-il fait savoir dans un communiqué. 

Le Hamas fustige l'opération de l'Autorité palestinienne, «agent de l'occupation»

Grand rival du parti Fatah du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, le Hamas a demandé la libération immédiate des prisonniers, qualifiant les arrestations de «kidnapping» et de «crime national».

Le Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, a critiqué l'Autorité palestinienne pour la poursuite de sa coordination sécuritaire avec Israël. «L'Autorité [palestinienne] s'est positionnée comme un agent de l'occupation [israélienne] face à notre peuple», a dénoncé le mouvement islamiste dans un communiqué.

Les opérations de l'Autorité palestinienne sont relativement rares dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 1967 par Israël, en proie ces derniers mois à des violences. De son côté, l'armée israélienne mène régulièrement des opérations dans cette région où des groupes armés palestiniens sont actifs. Ces raids visent selon elle à arrêter des personnes suspectées de «terrorisme» et sont fréquemment émaillés de heurts avec des combattants ou des habitants.

Des dizaines de Palestiniens, dont des membres de groupes armés, ont été tués lors de ces opérations, qui se sont multipliées après des attaques anti-israéliennes à partir du mois de mars. La semaine dernière, le Premier ministre israélien Yaïr Lapid avait assuré qu'il «n'hésiterait pas à agir partout où l'Autorité palestinienne ne maintient pas l'ordre», après la mort d'un officier israélien et de deux Palestiniens dans des échanges de tirs près de Jénine (nord).

Le Fatah de Mahmoud Abbas et le Hamas sont à couteaux tirés depuis 2007, lorsque les islamistes ont pris le contrôle de Gaza au terme d'une quasi guerre civile. Les efforts de réconciliation n'ont pas abouti.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix