Une vidéo montre un policier aspergeant à bout portant un homme de gaz lacrymogène, l'IGPN saisie

Une vidéo montre un policier aspergeant à bout portant un homme de gaz lacrymogène, l'IGPN saisie© Denis Charlet Source: AFP
(image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La préfecture de police de Paris a annoncé le 15 juillet avoir saisi l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), après la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo montrant des policiers aspergeant un homme de gaz lacrymogène au Bourget.

«Le préfet de police saisit immédiatement l'IGPN pour diligenter une enquête sur des faits d'usage de gaz lacrymogène par un équipage de police, portés à sa connaissance par une vidéo parue sur les réseaux sociaux», a annoncé la préfecture de police de Paris dans un tweet, le 15 juillet. «Les fonctionnaires une fois identifiés feront l'objet d'une suspension», a-t-elle ajouté.

Contacté par l’AFP, le procureur de la République de Bobigny, Eric Mathais, a indiqué avoir saisi l’IGPN dans le cadre d’une enquête pénale ouverte pour «violences avec arme par personne dépositaire de l'autorité publique».

Dans la vidéo, filmée au Bourget et diffusée sur les réseaux sociaux, on peut voir un véhicule de police reculer, puis s'arrêter à hauteur d'un homme, debout sur le trottoir, avec des sacs dans les mains. Un membre de l'équipage asperge alors à bout portant le passant de gaz lacrymogène. La voiture de police redémarre ensuite et s'éloigne en empruntant une rue en sens interdit, laissant l'homme seul crier sur le trottoir.

«De tels agissements de la part des forces de police sont intolérables», a réagi la députée (LFI) de Seine-Saint-Denis Raquel Garrido, dans une lettre au préfet de police de Paris, diffusée sur Twitter. D'après Raquel Garrido, les faits se seraient déroulés dans la nuit du 14 au 15 juillet et impliquent un homme «dans une situation de vulnérabilité puisque sans domicile fixe».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix