Côtes-d’Armor : une rave-party non autorisée réunit plusieurs centaines de personnes

Des participants prennent part à une rave party illégale dans un champ à Redon, dans le nord-ouest de la France, le 19 juin 2021.© Loic VENANCE Source: AFP
Une rave-party s’est tenue à Plouézec dans la nuit du 4 au 5 juin 2022, malgré l'interdiction de la préfecture (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Pourtant interdite par la préfecture, une rave-party rassemblant plusieurs centaines de personnes a débuté dans la nuit du 4 juin à Plouézec dans les Côtes-d’Armor. Un événement similaire a réuni près de 500 personnes en Ardèche.

Malgré l’interdiction de la préfecture des Côtes-d’Armor, une rave-party s’est tenue à Plouézec dans la nuit du 4 au 5 juin. Plus de 1 500 personnes se sont ainsi rassemblées au niveau de la pointe de Minard selon Ouest-France alors queLe  Télégramme évoque de son côté 3 000 personnes.

Ouest-France rapporte en outre que les gendarmes ont mis en place un barrage routier dans la matinée pour éviter que de nouveaux véhicules rejoignent le site. L'événement devrait se poursuivre jusqu'au 6 juin.

Un autre rassemblement similaire organisé en Ardèche

Un événement similaire réunissait près de 500 personne le 5 juin organisé cette fois en Ardèche, rapporte l'AFP. La rave-party, démarrée dans la soirée du 4 juin, s'est installée sur la commune de Saint-Etienne-de-Lugdarès, à la limite de la Lozère selon la préfecture. «150 à 200 véhicules» ont été dénombrés selon la même source qui précise qu'aucun incident n'a été signalé.

Le site sur lequel se déroule la rave-party abrite le parc éolien de Montagne-Ardéchoise est situé sur six communes du département, dont Saint-Etienne de Lugdarès. Ce champ éolien comprend 29 turbines pour une puissance installée de 42 megawatts soit l'équivalent de consommation électrique annuelle de plus de 80 000 habitants, environ 25% de la population ardéchoise.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix