«Oh Emmanuel, c’est toi qui as fracturé la France !» : Macron invectivé en plein meeting à Marseille

Le président français et candidat à la réélection de La République en Marche (LREM) Emmanuel Macron lors de son meeting à Marseille, le 16 avril 2022© Ludovic MARIN Source: AFP
Emmanuel Macron a été apostrophé par un individu lui reprochant d'avoir fracturé la France, lors de son meeting à Marseille, le 16 avril 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président-candidat a été apostrophé lors de son meeting à Marseille le 16 avril. Un individu a accusé le chef d'Etat d'avoir «fracturé la France» avant d'être évacué, selon La Provence.

«Oh Emmanuel, c’est toi qui as fracturé la France !», a lancé un homme à l’adresse d’Emmanuel Macron lors de son meeting d'entre-deux-tours à Marseille le 16 avril. Une vidéo diffusée par le quotidien La Provence sur Twitter a saisi la séquence. 

Le président de la République, candidat à sa propre réélection, déplorait «les divisions, les fractures» du pays, l’abstention et les «extrêmes» lorsqu’il a été apostrophé. Il s’est contenté de rétorquer : «Je suis là, et je continuerai de l’être», sourire au lèvre, à la personne qui l’invectivait.

Selon La Provence, celle-ci aurait ensuite été évacuée sans difficulté, alors qu'on l'entend encore lancer : «Tu trahis la France» à l’endroit d’Emmanuel Macron, non sans être hué par les partisans du président sortant.

Emmanuel Macron n’en est pas à sa première invective publique durant cette campagne : en Alsace, à Châtenois et Strasbourg (Bas-Rhin), il a été l’objet de vives critiques et de huées de la part d’opposants le 12 avril.

Le meeting de Marseille fut notamment l’occasion pour le président sortant de réaliser une tentative séduction à l’égard des électeurs de La France insoumise, en lançant notamment l’idée de charger son futur Premier ministre de la planification écologique, un projet cher à Jean-Luc Mélenchon. Il a à ce titre lancé plusieurs slogans, tel que : «Notre défi est de faire une économie plus écologique, pas moins d'économie pour l’écologie». Il a également émis l’ambition de sortir la France «du pétrole, du gaz et du charbon».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix