Macron, seul candidat à ne pas participer à l'émission politique de France 2 ? La SDJ réagit

Macron, seul candidat à ne pas participer à l'émission politique de France 2 ? La SDJ réagit© Ludovic Marin/AP
Emmanuel Macron lors de son grand meeting à la Défense, le 2 avril 2022 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

D'après Le Parisien, le président ne devrait pas participer à l'émission «Elysée 2022» avant le premier tour, décision qui a fait réagir les journalistes de France 2 alors que tous ses concurrents se sont pliés à l'exercice.

Un président au-dessus de la mêlée, au point de ne pas participer à l'une des principales émissions politiques sur les chaînes du service public dans la dernière semaine avant le scrutin ? Selon Le Parisien, l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a signifié à France 2 qu'il répondait par la négative à l'invitation à participer à l'émission «Elysée 2022», l'un des rendez-vous télévisuels de la campagne présidentielle permettant aux candidats de détailler leur programme pour le pays.

La société des journalistes (SDJ) de France 2 s'en est émue et a écrit une lettre ouverte au président sortant, s'étonnant que les multiples invitations envoyées au candidat n'aient pas reçu une réponse positive. Alors même que l'émission rassemble près de «2 millions de téléspectateurs», souligne la SDJ, qui constate qu'Emmanuel Macron s'est rendu sur bien d'autres antennes, privées comme publiques.

Les journalistes n'ont pas manqué de glisser une référence aux projets du président sortant concernant le financement de l'audiovisuel public : «Vous qui avez pour projet de supprimer la redevance, et donc de priver l'audiovisuel public de son principal moyen de subsistance et d'indépendance, pourquoi ne venez-vous pas répondre aux questions des journalistes de France 2 ?», ont-ils interrogé. 

L'entourage du candidat aurait indiqué au Parisien qu'un simple problème d'agenda était en cause : «On a fait des choix, comme on n’a pas fait BFM ou CNews, par exemple», aurait fait valoir son équipe, affirmant qu'il n'y avait «aucun problème avec France 2, ni avec le service public». En avançant comme preuve, entre autres, la participation récente d'Emmanuel Macron à l'émission Dimanche en politique sur France 3 le 27 mars, durant laquelle il a notamment répondu aux attaques sur l'affaire McKinsey, qui n'a pas été sans perturber sa campagne.

Le 31 mars, Marine Le Pen, Nathalie Arthaud, Jean-Luc Mélenchon, Fabien Roussel, Nicolas Dupont-Aignan et Jean Lassalle − très critique quant à la qualité de la campagne − s'étaient succédé sur le plateau de France 2. En l'absence du président-candidat, la chaîne se bornera, selon Le Parisien, à diffuser des images de son meeting à La Défense Arena tenu le 2 avril.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix