Florian Philippot apporte son soutien à Nicolas Dupont-Aignan pour la présidentielle

- Avec AFP

Florian Philippot apporte son soutien à Nicolas Dupont-Aignan pour la présidentielle© Christophe ARCHAMBAULT / AFP
Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan lors de l'officialisation de leur alliance à Paris.
Suivez RT France surTelegram

Contempteur des restrictions de liberté pour motif sanitaire, le président des Patriotes a officialisé son soutien à Nicolas Dupont-Aignan pour la présidentielle. Il a par ailleurs annoncé un «accord» avec Debout la France en vue des législatives

Florian Philippot, figure des manifestations anti-pass sanitaire et ancien bras droit de Marine Le Pen, a officialisé le 14 mars son soutien au candidat souverainiste à la présidentielle Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France).

Président du petit parti Les Patriotes, Florian Philippot a souligné l'existence d'un «accord» avec Debout la France en vue des législatives et il a revendiqué un «enrichissement» du programme présidentiel de Nicolas Dupont-Aignan par la «tenue d'un référendum sur l'appartenance de la France à l'Union européenne».

Sur Twitter, Florian Philippot a détaillé ses apports au programme de Nicolas Dupont-Aignan, avec entre autres l'«interdiction constitutionnelle du confinement, comme c'est le cas au Japon», ou la «sanctuarisation de l'argent liquide, au nom de la liberté individuelle». Il y est aussi précisé que les deux partis seront alliés pour les législatives. 

D'abord lui-même candidat, Florian Philippot avait jeté l'éponge le 18 février, n'ayant recueilli qu'un seul parrainage d'élu sur les 500 requis.

Florian Philippot est favorable au Frexit quand Nicolas Dupont-Aignan, également député de l'Essonne, entend remplacer l'Union européenne, qu'il juge «destructrice de notre démocratie», par une «communauté des nations libres». Il n'a néanmoins «jamais prononcé le mot de Frexit».

Le ralliement de Florian Philippot, n'est «pas seulement un soutien pour quelques semaines, c'est une vraie alliance des patriotes, des souverainistes», a assuré Nicolas Dupont-Aignan, qui navigue entre 1 et 2% des intentions de vote du premier tour de la présidentielle.

Echec des négociations avec Zemmour

En 2017, Nicolas Dupont-Aignan avait rallié Marine Le Pen dans l'entre-deux-tours. Il ne s'est pas prononcé le 14 mars sur son vote de second tour en cas de nouveau face-à-face entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen (RN), tandis que Florian Philippot a indiqué qu'il «soutiendrait tout ce qui est face à Macron».

J'avais un mandat de négociation avec les deux candidats

Dans une consultation interne fin février, les militants du petit mouvement Les Patriotes avaient pourtant privilégié un soutien à Eric Zemmour, à 40,46%, devant 28,65% pour Nicolas Dupont-Aignan .

«J'avais un mandat de négociation avec les deux candidats», a assuré Florian Philippot, en soulignant qu'Eric Zemmour n'avait pas répondu favorablement à ses conditions. 

L'ancien numéro 2 du FN a surtout insisté sur sa proximité avec Nicolas Dupont-Aignan dans le «combat» contre les mesures sanitaires. Ces derniers mois, Florian Philippot et Nicolas Dupont-Aignan se sont retrouvés à plusieurs reprises dans la rue pour manifester contre le pass sanitaire.

En juillet dernier, Florian Philippot avait fustigé, avec les mesures contre le Covid-19, la «folie tyrannique» d'Emmanuel Macron «qui se transforme de plus en plus en odieux dictateur».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix