Marine Le Pen accuse Emmanuel Macron de tirer profit de sa double casquette de président-candidat

- Avec AFP

Marine Le Pen accuse Emmanuel Macron de tirer profit de sa double casquette de président-candidat© Emmanuel DUNAND Source: AFP
Marine Le Pen lors d'une conférence de presse portant sur le thème de l'éducation, le 7 mars 2022.
Suivez RT France surTelegram

Sur BFMTV, Marine Le Pen a accusé ce 13 mars Emmanuel Macron d'utiliser «sa casquette de président de la République pour avantager» son statut de candidat. Elle a par ailleurs regretté son refus de participer à aucun débat avant le premier tour.

La candidate du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen, a dénoncé la «déloyauté» d'Emmanuel Macron qui utilise «sa casquette de président de la République pour avantager le candidat» à la présidentielle et son «mépris à l'égard des Français et du processus démocratique». 

Invitée de BFMTV le 13 mars, elle a notamment critiqué le refus d'Emmanuel Macron «de participer au moindre exercice démocratique», estimant qu'il «peut très bien être président et participer à un certain nombre de débats sur des plateaux» mais qu'il «ne souhaite pas le faire». Emmanuel Macron a annoncé le 7 mars qu'il ne participera à aucun débat présidentiel avant le premier tour.

«Ce qui est beaucoup plus gênant et beaucoup plus condamnable, c'est l'utilisation en réalité de sa casquette de président de la République pour avantager le candidat Macron», a-t-elle ajouté, rappelant qu'il «vient de se faire sévèrement tancer par la Commission nationale des comptes de campagne».

Emmanuel Macron a été contraint le 11 février de supprimer des messages relatifs à sa campagne présidentielle diffusés sur ses comptes officiels de chef de l'Etat sur les réseaux sociaux, après des «observations» en ce sens de la Commission de contrôle de la campagne.

«Il utilise son compte de président de la République pour avantager le candidat Emmanuel Macron, il utilise les locaux de l'Elysée pour faire des vidéos, il pourrait faire aussi ses vidéos dans son local de campagne, comme tout le monde», a regretté Marine Le Pen. «Je trouve que c'est malhonnête, que c'est déloyal de sa part et que c'est assez révélateur d'une forme, mais on le sait depuis cinq ans, de mépris à l'égard non seulement des Français, mais à l'égard du processus démocratique en lui-même», a-t-elle jugé.

D'autres candidats comme Yannick Jadot, par l’intermédiaire de sa porte-parole Delphine Batho, ont dénoncé «l’usage par Emmanuel Macron des moyens de l’Etat au profit de sa campagne». En pointant l'épisode de la vidéo, mais également le rôle du porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, qui a annoncé dans le cadre de ses fonctions le 10 mars des mesures du programme électoral du candidat Emmanuel Macron concernant les retraites.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix