Emmanuel Macron : «Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie»

Le Président français Emmanuel Macron le 28 février 2022 à Paris (image d'illustration).© Francois Mori Source: AP
Vidéo
Le Président français Emmanuel Macron le 28 février 2022 à Paris (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

«La Russie n'est pas agressée, elle est l'agresseur», a martelé le président de la République, Emmanuel Macron, lors d'une allocution télévisée le 2 mars au sujet de l'offensive russe en Ukraine.

Le président français Emmanuel Macron a dénoncé de nouveau ce 2 mars l'offensive russe en Ukraine, y voyant une guerre «nourrie d'une lecture révisionniste de l'histoire de l'Europe».

«La Russie n'est pas agressée, elle est l'agresseur», «cette guerre n'est pas un conflit entre l'OTAN et la Russie» et «encore moins une lutte contre le nazisme, c'est un mensonge», a-t-il ajouté dans une allocution à la télévision.

En même temps, le chef d'Etat a déclaré : «J'ai choisi de rester en contact, autant que je le peux et autant que c'est nécessaire, avec le président Poutine pour chercher sans relâche à le convaincre de renoncer aux armes [et] pour prévenir la contagion et l'élargissement du conflit autant que nous le pouvons».

«Nous ne sommes pas en guerre contre la Russie», a-t-il également souligné, ajoutant que la France était «aujourd'hui aux côtés de tous les Russes qui, refusant qu'une guerre indigne soit menée en leur nom, ont l'esprit de responsabilité et le courage de défendre la paix».

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé 24 février une opération militaire en Ukraine, qui vise selon lui à défendre les Républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, dont il a reconnu l'indépendance, ainsi qu'à «démilitariser» et «dénazifier» l’Ukraine. Cette opération a été dénoncée notamment par les pays occidentaux, qui ont pris de nombreuses sanctions, et par la Turquie .

En outre, l'Assemblée générale de l'ONU a adopté ce 2 mars une résolution qui «exige que la Russie cesse immédiatement de recourir à la force contre l'Ukraine», lors d'un vote approuvé par 141 pays, 5 s'étant opposés et 35 s'étant abstenus.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix