«Couscous Gate» : Rousseau qualifie ses détracteurs de «racistes» après sa sortie sur la gastronomie

Sandrine Rousseau, le 4 novembre 2021.© François NASCIMBENI Source: AFP
Vidéo
Affirmant que le couscous serait le plat préféré des Français sur LCP le 4 février 2022, Sandrine Rousseau a qualifié ses détracteurs de racistes sur Twitter (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Sandrine Rousseau a fustigé les propos de Fabien Roussel sur la gastronomie, arguant que le plat préféré des Français serait le couscous. Des propos qui ont suscité moqueries et indignation chez certains internautes, qu’elle a traités de «racistes».

La réplique de Sandrine Rousseau à la proposition de Fabien Roussel, qui appelait à aider les Français en difficulté à accéder à des produits alimentaires de qualité, comme «un bon vin, une bonne viande, un bon fromage», n’a pas été du goût de tout le monde. La candidate malheureuse à la primaire d’Europe Ecologie – Les Verts (EELV) a en effet fustigé sur LCP, le 4 février dans l'émission Politiques, à table !, la proposition du candidat communiste en arguant : «Le couscous est le plat préféré des Français, mon plat préféré, je ne vois pas en quoi c'est moins bien que du vin, du camembert, de la saucisse.»

«Le couscous c'est quand même, chez moi, le plat du réveillon de Noël», a-t-elle ajouté.

Des propos qui n’ont pas manqué de faire réagir les utilisateurs de Twitter. Sandrine Rousseau a été accusée de mépris de classe ou d’avoir déformé les propos de Fabien Roussel, certains s'étant même amusés à «déconstruire» son affirmation en partageant un sondage Opinionway de 2016 sur les plats préférés des Français, où le magret de canard caracole en tête tandis que le couscous ne pointe qu’à la… 8e place. Si le sondage date quelque peu, une actualisation commandée par TF1 et dévoilée par Le Parisien en décembre 2021 a quant à elle consacré… la raclette.

Autant d’éléments allant à l’encontre de l'affirmation de Sandrine Rousseau, qui n’a pas hésité à riposter en traitant ses contradicteurs de «racistes» sur Twitter : «Ce "couscous Gate" me rappelle ce grand moment de la campagne de 2017 avec le hashtag #BilhalHamon pour avoir mangé un kebab. Vous êtes racistes.»

Le quolibet «Bilal Hamon» dont fut affublé Benoît Hamon, candidat socialiste à la campagne présidentielle de 2017, fait écho aux accusations de ses détracteurs sur sa connivence supposée avec le communautarisme musulman. Si le candidat se l’était volontiers approprié, c’est cependant l’anecdote liée à la photo d’un kebab, qu’il avait partagée le 29 juin 2017, jour de la publication de la photo officielle d’Emmanuel Macron, qui avait été le plus symbolique – l'image avait été largement plus partagée que le portrait du président de la République. Un symbole avec lequel Benoît Hamon avait par ailleurs renoué en 2019 lors de la campagne pour les européennes, en se mettant en scène en train de manger un kebab dans la ville de Béziers, dont Robert Ménard est maire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix