Au tribunal de Melun, un avocat tire sur le bâtonnier puis se suicide

Des avocats français en robe© Vincent Kessler Source: Reuters
Des avocats français en robe

Vers 9 heures, le 29 octobre, un avocat proche de Riposte Laïque, a ouvert le feu sur le bâtonnier du barreau de Melun, le blessant grièvement alors qu'il s'apprêtait à lui notifier sa suspension. L'homme s'est ensuite donné la mort.

Henrique Vannier, le président de l'ordre des avocats – nommé bâtonnier dans le jargon judiciaire – pris pour cible, a dans un premier temps été annoncé mort à la suite de ses blessures par une source proche de l'enquête. Mais son assistante a dénoncé de «fausses déclarations», indiquant que l'état de la victime, hospitalisée, était critique mais «stable».

Il a été atteint par trois ou quatre balles, selon la chaîne française BFMTV. Quant à l'auteur des faits, il aurait retourné l'arme contre lui après avoir tiré sur la victime.

Le bâtonnier, Henrique Vannier, devait notifier sa suspension à l'avocat, qui la contestait fermement. Ce dernier avait d'ailleurs fait appel de cette décision. Selon une information du journal Le Parisien, l'auteur des faits serait Joseph Scipilliti, un collaborateur du site d'information français Boulevard Voltaire, lancé en 2012 par Robert Ménard. L'homme était également avocat du groupe Riposte Laïque, qui affirme défendre la laïcité en France.

Le site de ce mouvement a publié ce matin un article en hommage à Scipilliti, laissant entendre qu'il avait été «tué» par le système judiciaire, une «machine à broyer le patriote», réfutant donc la thèse de «problèmes personnels» entre lui et le bâtonnier. L'organisation a indiqué avoir reçu, peu de temps avant les faits, un livre personnel, baptisé «Journal indélicat» dans lequel l'homme témoignait de son mal-être.

L'introduction de celui-ci se termine par deux phrases au ton menaçant : «Me voilà donc sur le point de satisfaire ceux qui, pour justifier leur domination ou leur soumission, m'ont fait une réputation de cosaque. Pour une fois, je vais vraiment manquer de délicatesse».

Le bâtonnier de Paris, Pierre-Olivier Sur, a appelé à la tenue d'une minute de silence en hommage à son homologue de Seine-et-Marne. Chrisitiane Taubira, ministre de la Justice, a également exprimé son soutien aux proches d'Henrique Vannier. 

Les avocats sont exemptés de la procédure habituelle de fouille à l'entrée d'un tribunal, ce qui explique que l'individu ait pu pénétrer armé dans le bâtiment.

Ce drame survient au milieu d'un mouvement national de protestation des avocats contre le projet de réforme de l'aide juridictionnelle. Plus tôt en octobre, 141 des 164 barreaux de France avait participé à un mouvement de grève pour marquer leur hostilité à cette réforme.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales