Gérald Darmanin annonce la dissolution du groupe identitaire Alvarium, basé à Angers

Gérald Darmanin annonce la dissolution du groupe identitaire Alvarium, basé à Angers© Stéphane Mahé Source: AFP
Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin à La Chapelle-sur-Erdre, dans l'ouest de la France, le 28 mai 2021 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a fait savoir ce 17 novembre que le Conseil des ministres avait entériné un décret de dissolution du groupe identitaire angevin l'Alvarium, notamment accusé d'appeler à «la violence et à la discrimination».

Le groupe identitaire l'Alvarium, basé à Angers et accusé d'appeler à «la violence et à la discrimination», a été dissous ce 17 novembre en Conseil des ministres, a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Selon le décret de dissolution, l'association, impliquée «dans des faits de violences», propage notamment depuis 2018 «un discours et des idées assimilant l'immigration et l'islam à des menaces que les Français doivent combattre».

«L'Alvarium alimente un discours de haine assumée» et «incitant à la discrimination ou à la violence envers des personnes en raison de leur origine ou de leur religion», précise le décret.

«Notre main ne tremble pas face au racisme et à la violence et nous le montrons une fois de plus avec cette décision», a commenté le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du Conseil des ministres.

Ces derniers mois, plusieurs habitués de l'Alvarium ont été condamnés selon la procédure du plaider-coupable par le tribunal correctionnel d'Angers pour des violences en réunion et des vols de drapeau. 

Créée en janvier 2018, l'association, qui se définit comme «un centre communautaire d'actions sociales et culturelles en Anjou», avait occupé illégalement un immeuble vacant en 2020, sur la façade duquel avaient été accrochées des banderoles «La France aux Français» et «Logement : appliquons la préférence nationale». Interrogé par l'AFP, Jean-Eudes Gannat, le porte-parole et cofondateur de l'Alvarium, a évoqué des attentats commis sur le sol français avant d'ajouter: «La seule réaction du ministre de l'Intérieur est de dissoudre l'Alvarium». «La France va à sa perte et tout se paiera un jour», a-t-il poursuivi.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix