«Il en va de nos libertés individuelles»: Marine Le Pen s'oppose à tout reconfinement

«Il en va de nos libertés individuelles»: Marine Le Pen s'oppose à tout reconfinement© Bernadett Szabo Source: Reuters
Vidéo
Marine Le Pen le 26 octobre 2021, à Budapest, en Hongrie.
Suivez RT France surTelegram

Selon la députée RN, «il n'y a aucune raison aujourd'hui d'envisager quelque confinement que ce soit», encore moins sur le modèle autrichien. La candidate à la présidentielle s'est également dite opposée à la vaccination des enfants de 5 à 11 ans.

«Rien ne justifie aujourd'hui un nouveau confinement. Il ne s'agit pas de trouver des mesures qui viseraient à empêcher un confinement qui n'a absolument pas lieu d'être», a déclaré ce 15 novembre sur France Info la candidate à la présidentielle 2022 Marine Le Pen, selon qui «il en va de nos libertés individuelles».

La députée RN a expliqué que le vaccin étant une protection individuelle et non pas collective – à savoir qu'il n'empêche pas d'attraper le virus, de le transmettre. «Il n'y a aucune raison aujourd'hui d'envisager quelque confinement que ce soit, [qui représenterait] presque une assignation à domicile», a martelé l'élue.

La candidate RN répondait à une question des journalistes de France Info lui demandant si elle était favorable à l'application d'un confinement pour les non vaccinés comme vient de le mettre en place l'Autriche. Une idée qu'elle a donc catégoriquement rejetée. 

Hautement controversée, cette mesure – qui constitue une première mondiale – signifie que les Autrichiens concernées n'auront pas le droit de quitter leur domicile, sauf pour faire leurs courses, du sport ou pour des soins médicaux.

Tout à fait opposée à la vaccination des enfants de 5 à 11 ans

Marine Le Pen a également affirmé ne pas regretter d'avoir voté contre la mise en place du pass sanitaire en France. «Je n'aurais pas mis en place ce qui s'avère en réalité être une obligation vaccinale», a-t-elle rappelé. Au passage, anticipant une possible question des journalistes, l'élue du Pas-de-Calais a assuré être «tout à fait opposée à la vaccination des enfants de 5 à 11 ans et opposée au port du masque pour les enfants tel qu'il a été décidé à nouveau» à compter de ce 15 novembre.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix