Algérie : les propos de Macron relèvent du «négationnisme», estime Naoufel Brahimi El Mili

Suivez RT France surTelegram

Un retour de l’ambassadeur d’Algérie en France est «conditionné au respect total de l’Etat algérien» par Paris, a déclaré le président Abdelmadjid Tebboune le 10 octobre. L'auteur algérien Naoufel Brahimi El Mili revient sur cette déclaration.

Le 10 octobre, à l'occasion d'un entretien télévisé avec des journalistes, le président algérien Abdelmadjid Tebboune s'est exprimé pour la première fois au sujet des propos d'Emmanuel Macron rapportés par Le Monde le 2 octobre. 

Lors d'un échange avec des descendants de protagonistes de la guerre d'Algérie, le président français avait notamment estimé qu'après son indépendance en 1962, l'Algérie s'est construite sur «une rente mémorielle», entretenue par «le système politico-militaire». Les propos, jamais démentis par l'Elysée, avaient provoqué la colère d'Alger qui avait, en réponse, rappelé le même jour son ambassadeur basé à Paris et fermé le lendemain son espace aérien aux avions militaire français. 

Devant les journalistes, Abdelmadjid Tebboune a désormais conditionné le retour à Paris de l'ambassadeur algérien au «respect total» par la France de l'«Etat algérien».

Invité à s'exprimer sur le sujet, l'auteur Naoufel El Mili juge sévèrement la déclaration, officieuse, d'Emmanuel Macron. A ses yeux, les paroles du président français sont des «propos d'extrême droite» représentant une forme de «négationnisme». Quant au terme «système politico-militaire» qu'Emmanuel Macron a utilisé pour qualifier le système politique algérien, Naoufel El Mili rappelle que ce terme fut d'abord employé par l'extrême gauche française pendant la «décennie noire».

A cet égard, l'auteur algérien dénonce ce qu'il estime être une tentative d’Emmanuel Macron de recourir à une tactique dite du «en même temps», mêlant références d'extrême droite et références d'extrême gauche. De manière générale, Naoufel El Mili estime que les propos du président français envers l'Algérie sont «injurieux».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»