Mobilisation nationale des avocats : les CRS usent de gaz lacrymogènes à Créteil

Une cinquantaine d'avocats ont bloqué le Palais de Justice de Créteil lundi matin © Twitter @Ujavaldm
Une cinquantaine d'avocats ont bloqué le Palais de Justice de Créteil lundi matin

Plusieurs dizaines d'avocats du barreau du Val-de-Marne ont bloqué lundi matin le Palais de justice de Créteil pour protester contre le projet de réforme gouvernemental de financement de l'aide juridictionnelle.

«Entre 150 et 200 avocats» sur les 560 inscrits au barreau du Val-de-Marne ont manifesté devant le tribunal, a affirmé le bâtonnier, Me Christophe Boré. «Il y a eu une petite altercation, relativement limitée», a-t-il ajouté. «Trois de mes confrères ont été gazés à la bombe lacrymogène, dont un en plein visage», par «des CRS qui se voyaient bloquer l'accès au Palais».

Selon une source policière, le gaz lacrymogène a été utilisé «à une reprise» car les manifestants, qui étaient «une cinquantaine» selon elle, «bloquaient un accès et ne voulaient rien entendre».

Le blocage du palais de justice s’est poursuivi jusqu’à midi, jusqu’à ce que les forces de l’ordre, mobilisées en nombre, n’ouvrent l’accès au tribunal. Aucune audience ne s'est tenue ce matin, et les avocats ont décidé de faire renvoyer les dossiers des sessions de l'après-midi.

Les avocats contestent notamment le financement du projet de réforme gouvernemental et réclament également des discussions sur leurs rémunérations dans le cadre de l'AJ, dispositif qui permet aux plus démunis d'avoir un avocat.

La mobilisation était étendue à toute la France

À Nice :

À Roanne :

À Pontoise :

À Paris :

À Caen :

Ou encore à Lyon :

Lire aussi : les forces de l'ordre utilisent du gaz lacrymogène contre les avocats à Toulouse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales