Sorti de l'hôpital, Akhenaton toujours offensif contre le pass sanitaire et le vaccin à ARN messager

Sorti de l'hôpital, Akhenaton toujours offensif contre le pass sanitaire et le vaccin à ARN messager Source: AFP
L'artiste Akhenaton du collectif de rap IAM, lors d'un concert au festival de musique Solidays le 24 juin 2018 à l'hippodrome de Longchamp à Paris (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le rappeur Akhenaton est revenu sur son hospitalisation pour le guérir du Covid-19 sur le plateau de Télématin (France 2) lors de la promotion du nouvel EP d' IAM. Il a réaffirmé son opposition au pass sanitaire et à la vaccination obligatoire.

La promotion du prochain EP du collectif de rap IAM sur Télématin (France 2)le 2 septembre a été l'occasion pour Akhenaton de revenir sur son hospitalisation début août après avoir contracté le coronavirus. Dénonçant une «hystérie médiatique», il a tenu à rétablir les faits : «Je n'ai même pas été intubé, j'y suis passé quatre ou cinq heures... Ils m'ont réoxygéné. J'ai juste passé trois jours en observation.»

Le rappeur a rejeté les accusations lui reprochant d'être un antivax, estimant que pour «être antivax, il faut déjà avoir un vaccin. Et aujourd’hui, la loi européenne ne reconnaît pas cette thérapie-là comme étant un vaccin, c’est une thérapie génique», et de conclure : «Je ne suis pas antivax, je ne veux pas me faire ce vaccin-là, c’est très différent.»

La France est «le pays des lumières éteintes» selon Akhenaton

Akhenaton a également pointé du doigt ce qu'il juge comme des incohérences politiques de la part du gouvernement. «Le métro sans pass, le train sans pass, c’est scientifique ? C’est politique. Les professeurs non vaccinés, les élèves vaccinés, c’est scientifique? C’est politique. L’Assemblée nationale sans pass et les concerts avec pass, c’est scientifique ? Non, c’est politique», a-t-il affirmé.

Le rappeur a, dans la foulée, regretté que la France, qui «a été un phare dans le monde», était désormais un «phare éteint», ajoutant : «C’est le pays des lumières éteintes.»

L'hospitalisation d'Akhenaton avait donné lieu à plusieurs informations contradictoires. Un des membres du groupe IAM cité par le newsmagazine Marianne avait même indiqué sur son compte Instagram que l'hospitalisation d'Akhenaton n'était pas due au Covid-19.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»