Pass sanitaire : un bug a empêché les pharmacies de délivrer les QR codes

- Avec AFP

Pass sanitaire : un bug a empêché les pharmacies de délivrer les QR codes© Pascal GUYOT Source: AFP
File d'attente devant une pharmacie opérant à des dépistages du Covid-19, le 9 août à Montpellier (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un bug informatique survenu le 13 août a empêché la plupart des pharmacies en France de délivrer les QR codes nécessaires pour certifier le pass sanitaire. Une réunion de crise a été organisée par le ministère de la Santé le 14 août.

La délivrance de QR codes valant pass sanitaire à la suite d'un test de dépistage du Covid-19 a été rendue impossible partout en France à cause de dysfonctionnements dans la matinée du 14 août. L'incident est né d'une panne géante le 13 août dans l'après-midi, alors que les pharmacies connaissent une fréquentation importante en cette période de déplacements estivaux.

Le système est tombé en panne le 13 août vers 16h, avant de revenir à la normale vers 23h. Il a connu un fonctionnement erratique le 14 août, avant d'être de nouveau opérationnel en fin de matinée. «Pour le moment cela a l'air de fonctionner», a affirmé à l'AFP à la mi-journée Philippe Denry, vice-président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF).

Un message sur la page d'accueil du portail SI-DEP, sur lequel se connectent les pharmaciens pour entrer les résultats des tests, le confirmait vers 13h : «Attention : le service Pro Santé Connect (connexion à SI-DEP par e-CPS ou CPS) a rencontré des perturbations le vendredi 13 août de 15h30 à minuit, ainsi que le 14 août de 8h30 à 10h30. La situation semble rétablie mais nous conservons une forte vigilance sur ce service durant les prochains jours. Nous sommes désolés pour la gêne occasionnée et mettons tout en œuvre pour le rétablissement complet du service.»

La Direction générale de la santé (DGS) avait confirmé le 13 août au Parisien des problèmes de connexion depuis le début de l'après-midi, précisant toutefois que la panne n'était «pas généralisée» et qu'elle ne concernait «que les tests antigéniques, pas les PCR». En cause, probablement, «les flux très importants, notamment [le 13 août dans l'] après-midi du fait du chassé-croisé des départs en vacances pour les gens qui doivent prendre des trains, des avions ou autres, et du fait des activités liées au week-end», selon Philippe Denry.

Une réunion de crise organisée au ministère de la Santé

Des perturbations ont déjà pu être observées ces dernières semaines, sur des périodes plus courtes. La FSPF a demandé le 14 août au matin que les attestations délivrées par les pharmacies, sans QR codes, «valent pass sanitaire quelques jours». Selon le président de la FSPF, Philippe Besset, une «réunion de crise» a été organisée le 14 août au matin au ministère de la Santé. Celui-ci n'a pas pu être joint par l'AFP pour commenter ces informations.

«Il faut qu'ils aillent vite parce que les gens sont assez énervés au comptoir. Il faut qu'on ait des réponses assez rapidement», avait déclaré Philippe Besset à l'AFP alors que les perturbations étaient toujours en cours. Après le rétablissement du service, Philippe Denry a dit espérer que le ministère trouve «une solution pérenne», par exemple en augmentant la capacité de ses serveurs. «On a fait remonter de manière très forte que cela ne pouvait pas se reproduire», a-t-il souligné.

La SNCF poursuit les contrôles malgré tout

Interrogée par l'AFP, la SNCF a fait savoir que «la présentation d'une attestation délivrée par un pharmacien et justifiant d'un test négatif datant de moins de 72h» pouvait être acceptée par ses agents. Mais même si «cela risque de pénaliser la fluidité des opérations de vérification des pass sanitaires à l'embarquement», «on continue de vérifier les pass sanitaires des voyageurs», a-t-elle ajouté.

Les pharmaciens sont sous pression depuis plusieurs mois, cela s'est accentué avec le pass sanitaire

Selon Philippe Denry, environ 300 000 tests journaliers sont réalisés par les pharmaciens «sur les journées chargées». «Les pharmaciens sont sous pression depuis plusieurs mois, cela s'est accentué avec le pass sanitaire», a-t-il souligné, alors que plusieurs pharmacies ont été victimes ces dernières semaines de la vindicte des opposants au pass sanitaire.

Le président des Hauts-de-France, candidat déclaré à la présidentielle, Xavier Bertrand (ex-LR) a exprimé son «soutien à tous les pharmaciens» qui «ont connu des difficultés avec le logiciel de traitement des dépistages et vaccinations». «Il faudra faire preuve de transparence sur ces dysfonctionnements», a-t-il estimé dans un tweet.

Une nouvelle journée de manifestations contre le pass sanitaire est prévue le 14 août, avec plus de 200 défilés et quelque 250 000 manifestants attendus.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»