SUD-Rail appelle les cheminots à ne pas contrôler les pass sanitaires dans les trains

- Avec AFP

SUD-Rail appelle les cheminots à ne pas contrôler les pass sanitaires dans les trains© GUILLAUME SOUVANT Source: AFP
Des agents de sécurité SNCF contrôlent les voyageurs à la gare de Tours, le 11 mai 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le syndicat ferroviaire a aussi prévenu qu'il «n'hésitera pas à appeler à la grève sur l'ensemble» du groupe «si l'Etat et la direction de la SNCF venaient à confirmer leurs intentions de sanctionner» les salariés sans pass.

SUD-Rail a appelé le 26 juillet les cheminots «à ne pas réaliser de contrôle sur les pass sanitaires», qui deviendront nécessaires à partir d'août pour voyager à bord des TGV, trains Intercités et trains internationaux au départ de la France. Le syndicat demande aux agents de la SNCF de n'effectuer que «leurs seules missions de sécurité et de contrôle des titres de transport», indique-t-il dans un communiqué.

Concernant les salariés de la SNCF (contrôleurs, agents de la sûreté ferroviaire) qui devront disposer d'un pass sanitaire pour pouvoir travailler à bord de ces trains longue distance à compter du 30 août, SUD-Rail prévient qu'il «n'hésitera pas à appeler à la grève sur l'ensemble» du groupe «si l'Etat et la direction de la SNCF venaient à confirmer leurs intentions de sanctionner» les salariés sans pass «par une suspension ou un reclassement» à un poste n'exigeant pas ce pass.

Un pass sanitaire «construit contre les travailleuses et les travailleurs»

S'il est pour «la vaccination générale à l'échelle mondiale» – qualifié comme «meilleur moyen de stopper la pandémie» –, SUD-Rail «refuse la contrainte et l'atteinte aux libertés» et «se positionne contre le pass sanitaire», qu'il juge «antisocial» et «discriminatoire». Ce pass sanitaire «se construit contre les travailleuses et les travailleurs, surtout ceux [ayant travaillé] sans aucune protection lors de la première vague et qui seront cette fois-ci les premiers sanctionnés», estime le syndicat.

Le projet de loi sanitaire, adopté définitivement le 25 juillet par le Parlement, prévoit notamment l'extension du pass sanitaire (test Covid négatif, attestation de vaccination ou certificat de rétablissement) aux passagers des trains longs trajets, ainsi qu'aux salariés exerçant leur activité à bord. Un salarié sans justificatif à compter du 30 août pourra être suspendu, sans salaire.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»