Paris: des milliers de manifestants contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale des soignants

Suivez RT France surTelegram

Plusieurs milliers de personnes, dans au moins trois rassemblements, manifestaient le 17 juillet après-midi à Paris contre la vaccination obligatoire pour certaines professions ou l'extension du pass sanitaire, aux cris de «liberté !».

Le 17 juillet après-midi, des milliers de personnes ont défilé dans les rues de Paris, ainsi que partout en France, dans plusieurs rassemblements. Ils protestaient contre l'obligation de la vaccination pour les soignants notamment et l'extension du pass sanitaire dans des lieux de vie comme les restaurants. Nos reporters étaient sur place au sein des cortèges parisiens. 

Comme on peut l'entendre sur de nombreuses vidéos, «Liberté !» a été l'un des mots d'ordre les plus entonnés par les manifestants lors de cette journée. 

Selon l'un de nos reporters, un cortège composé de Gilets jaunes était particulièrement encadré par les forces de l'ordre.

Les policiers de la BRAV-M ont d'ailleurs été copieusement hués avant le début de la journée de contestation.

L'une des mobilisations s'est déroulée devant le Conseil d’Etat qui doit prochainement rendre un avis consultatif sur le projet de loi gouvernemental concernant le nouveau pass sanitaire.

Des politiques étaient également dans l'un des rassemblements : le député de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan, la candidate pour 2022 Jacline Mouraud, le président des Patriotes Florian Philippot ou la députée ex-La République en marche Martine Wonner. Le chanteur et ex-candidat aux européennes, Francis Lalanne, était aussi parmi eux.

 «On est rassemblés pour dire stop à cette tyrannie», a notamment déclaré Florian Philippot au micro de RT France.

Le premier cortège, composé de quelques milliers de personnes, s'est élancé du Palais-Royal avant de traverser la Seine. Dans le même temps, environ 1 500 personnes manifestaient dans les rues du sud de la capitale, au sein d'un cortège disparate, précédé d'un cordon policier. Enfin, quelques dizaines de personnes participaient à un autre rassemblement, non autorisé, place de la République. En outre, l'AFP note que quelques tracts détournant l'étoile jaune avec la mention «pass sanitaire» étaient visibles.

Selon la même agence, plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté au total à travers la France, notamment à Marseille, Lille, Lyon et Montpellier.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix