Euro 2020 : les Bleus n’ont pas posé le genou à terre avant le coup d’envoi face à l’Allemagne

Euro 2020 : les Bleus n’ont pas posé le genou à terre avant le coup d’envoi face à l’Allemagne© FRANCK FIFE Source: AFP
L'entraîneur de l'équipe de France de football Didier Deschamps s'entretient avec les joueurs français lors d'une séance d'entraînement à Clairefontaine, le 5 juin 2021.
Suivez RT France surTelegram

Les joueurs de l'équipe de France n'ont pas posé le genou avant leur match choc face à la Mannschaft comme l'avait pourtant annoncé la veille le capitaine Hugo Lloris. A peine annoncée, l'initiative avait suscité l'ire de plusieurs élus de droite.

Les joueurs de l’Equipe de France n’ont pas posé le genou à terre avant le coup d’envoi du match l’opposant à l'Allemagne. La veille, à l'occasion d'une conférence de presse, le capitaine de l'équipe de France de football Hugo Lloris avait pourtant annoncé que les joueurs de l’équipe de France effectueraient ce geste initié à la suite des protestations après la mort de l'Afro-Américain George Floyd en mai 2020 à Minneapolis (Minnesota).

Pendant plusieurs semaines, des manifestants, des militants mais aussi des responsables politiques s'étaient publiquement mis à genoux pour marquer leur indignation face à cet assassinat jugé révélateur des discriminations, et de la violence que subit la communauté noire aux Etats-Unis.

L'initiative annoncée par le portier des Bleus n'avaient pas été du goût de plusieurs élus de droite. Le candidat du Rassemblement national (RN) aux régionales en région Paca, Thierry Mariani, avait regretté sur Twitter un geste «de repentance qui consistent à suivre une mode lancée aux USA pour un meurtre où la France et les Français n’ont aucune responsabilité», tandis que le président de Debout La France, Nicolas Dupont-Aignan, avait estimé que
«s’agenouiller en arborant le pavillon français, c’est engager le peuple de France dans une œuvre de repentance étrangère». Le hashtag #BoycottLesBleus avait même fait son apparition sur twitter. 

D’autres équipes ont effectué ce geste controversé. Les Diables rouges de Belgique ainsi que l'arbitre de la rencontre, l'Espagnol Antonio Mateu Lahoz, avaient déjà effectué ce geste le 12 juin avant le match contre la Russie. Les joueurs anglais avaient fait de même le 13 juin avant de débuter le match face à la Croatie non sans susciter un vif débat dans le pays. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»