André Bercoff : «On ne se bat pas à coup de censure !» (VIDEO)

André Bercoff : «On ne se bat pas à coup de censure !» (VIDEO)© RT France
André Bercoff fustige l'évolution du journalisme.
Suivez RT France surTelegram

Invité de RT France, l'éditorialiste André Bercoff est revenu sur les raisons de sa colère contre le journalisme actuel et les menaces qu'il perçoit pour la liberté d’opinion. Il regrette une «doxa» voire un «mimétisme» chez certains journalistes.

Sur RT France ce 3 juin, l'éditorialiste André Bercoff est notamment revenu sur la demande du conseiller de l'Elysée Stéphane Séjourné de comptabiliser le temps de parole de certains éditorialistes, en visant notamment le polémiste Eric Zemmour. «Certains politiques deviennent les commentateurs de leur propre inaction», a-t-il déclaré à propos de cette déclaration.

L'éditorialiste a ensuite dénoncé un certain conformisme médiatique : «Certains journalistes pour des raisons économiques et autres [...] sont malheureusement – et ce n'est pas toujours leur faute – amenés à faire du commentaire et de la paraphrase alors que l'alpha et l'oméga du journalisme c'est quand même l'enquête [et] le terrain». «Malheureusement [dans] l'économie du journalisme et des médias [...] il y a une espèce de mimétisme total qui consiste à, [plutôt que] de faire de l'enquête qui demande du temps et des moyens, se copier l'un l'autre ou d'avoir une espèce de doxa», a-t-il ajouté. Une doxa qui entraîne, selon lui, les journalistes à avoir globalement le «même point de vue».

«Je demande à ce qu'il y ait véritablement une diversité», a ajouté André Bercoff, qui a dénoncé le fait «que des gens qui prônent la diversité, les différences, un certain nombre de valeurs» acceptent difficilement des personnes en face d'eux «qui ne pensent pas comme eux». «Le débat c'est la liberté d'expression», a-t-il ajouté en avançant que «la liberté ne se divise pas. La liberté, elle n’est pas de droite ou de gauche, elle est».

Réagissant également au projet gouvernemental de mise en place dès septembre d'une agence nationale visant à lutter contre les manipulations de l'information en provenance de l'étranger, André Bercoff a affiché une opposition franche : «On ne se bat pas à coup de censure !»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»