Le candidat et président LR de la région Grand Est enfariné publiquement

- Avec AFP

Le candidat et président LR de la région Grand Est enfariné publiquement© SEBASTIEN BOZON Source: AFP
Jean Rottner a reçu de la farine par des militants possiblement régionalistes (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président de la région Grand Est, Jean Rottner, candidat LR à sa réélection, a été aspergé de farine à Colmar, alors qu'il quittait un rassemblement de défense des langues régionales, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Ce 29 mai, c'est au moment où Jean Rottner, ancien maire de Mulhouse, allait quitter le rassemblement organisé devant les locaux de l'association «Eltern Alsace» qu'il a reçu une importante quantité de farine sur la tête de la part d'une personne non identifiée. Des cris de «traître» et de «félon» ont été entendus, à l'encontre de l'actuel président de région Les Républicains (LR) du Grand Est et candidat à sa réélection.

«Se faire enfariner à cette occasion par un autonomiste est une forme de reconnaissance. Je suis très sensible à cet hommage à la pâtisserie alsacienne», a ensuite écrit avec ironie sur Twitter Jean Rottner qui était venu soutenir la loi Molac et l'«enseignement immersif» en langues régionales, voté dans le cadre d'une proposition de loi à l'Assemblée. Celle-ci vise à ce que les langues régionales soient pratiquées dans les écoles pendant le temps scolaire, en remplacement du français.

Auparavant défenseur du maintien de l'Alsace comme région, Jean Rottner se voit régulièrement rappeler qu'il est devenu la figure de proue de la grande région regroupant Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne, encore souvent mal acceptée en Alsace malgré sa renaissance institutionnelle sous les traits de la nouvelle Collectivité européenne d'Alsace (CEA).

Environ 200 personnes selon l'AFP, dont de nombreux candidats aux prochaines élections régionales et départementales, se sont regroupées en fin de matinée pour défendre l'enseignement en immersion de l'alsacien à l'école.

De la Bretagne à l'Occitanie en passant par le Pays basque, plusieurs manifestations sont prévues tout au long de la journée en France pour protester contre la décision du Conseil constitutionnel de censurer l'«enseignement immersif» en langues régionales.

De nombreux participants au rassemblement agitaient le drapeau rouge et blanc de l'Alsace, tandis que des pancartes détournaient le slogan allemand de la marque de bonbons Haribo en clamant «Immersiv macht Kinder froh und Erwachsene ebsenso» («L'immersion rend les enfants heureux et les adultes aussi»).

Pour information, lors de ce même événement, d'après le candidat du Rassemblement national dans cette région, Laurent Jacobelli, Christian Zimmermann (tête de liste du RN en Alsace) aurait été «frappé par le député Jacques Cattin, colistier de Jean Rottner». «Ces méthodes violentes sont indignes. La peur de perdre des sortants ne doit pas empêcher le débat», a déploré Laurent Jacobelli.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»