«Autre niveau d'expression» : Kassovitz évoque les caillassages de pompiers... et provoque un tollé

«Autre niveau d'expression» : Kassovitz évoque les caillassages de pompiers... et provoque un tollé© PIROSCHKA VAN DE WOUW Source: Reuters
Mayhieu Kassovitz aux César 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le cinéaste Mathieu Kassovitz s'est attiré la foudre des pompiers et d'un député du RN après avoir semblé banaliser le fait de caillasser des pompiers dans certains quartiers.

«Nous ne sommes pas des "punching-balls", nous sommes là pour protéger, secourir et sauver», les administrateurs de la page Twitter de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) ont semble-t-il peu goûté aux propos du réalisateur du film césarisé La Haine (1995) sur les violences commises envers leurs collègues dans certaines banlieues. 

Invité par LCI le 10 mai à participer à une grand-messe sur la sécurité orchestrée par David Pujadas en présence de plusieurs élus et intervenants, Mathieu Kassovitz a condamné ce type de violences d'une main... semblant les relativiser de l'autre. 

«J'ai été le premier choqué à voir les premiers caillassages de pompiers dans les cités qui ont toujours été pour moi une incompréhension totale», a-t-il expliqué avant d'enchaîner dans une démonstration entrecoupée de silences : «On ne peut pas sortir les choses de leur contexte. Quand les pompiers sont caillassés c'est parce que les voitures ont été brûlées pour faire venir les pompiers, pour les caillasser.» Et au réalisateur d'enchaîner sur la citation qui lui a été reprochée par la suite : «C'est une expression qui n'est pas de faire un guet-apens sur les pompiers pour les tuer, c'est un autre niveau d'expression de sa frustration.»

«Quand on parle de quartiers on parle de très peu de personnes», a-t-il encore assuré, expliquant encore plus loin que ce type de phénomène «[avait] toujours existé».

«Hier, je débattais avec Mathieu Kassovitz qui a tenu des propos insupportables à l'égard des pompiers agressés. En banalisant de la sorte la violence qu'ils subissent, il s'en rend complice», a écrit sur Twitter après coup le député RN Sébastien Chenu sur ce passage. 

Un autre passage de son intervention survenu quelques instants plus tôt lui a par ailleurs été reproché par l'eurodéputé RN Jean-Lin Lacapelle: «Mathieu Kassovitz ose dire à Véronique Monguillot que le meurtre de son mari, frappé à mort à Bayonne, est un "fait divers". Quid du meurtre d'Axelle Dorier ? Quid du meurtre d'Adrien Pérez ? Quid du meurtre de Thomas Michelin ? Tous ont été tués par la racaille !», a-t-il tancé. Le cinéaste avait déclaré, s'excusant à l'avance à la veuve d'un chauffeur de bus lynché à mort à Bayonne le 5 juillet 2020, que ce qui était arrivé à son mari était un «fait divers» : «Malheureusement ça va arriver à quelqu'un d'autre parce que la société est faite comme ça.»

«Ce genre de choses arrive», a-t-il encore expliqué, assurant qu'ils s'agissait là de «faits divers» n'ayant pas matière à démonter une tendance «systématique» et en augmentation envers les personnes. «Les rockeurs, les apaches [délinquants du début du XXe siècle à Paris], de 1930, 1960, de 1950, tout ça, ça fait partie de la culture française», a-t-il encore déclaré. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»