«C'est assez différent de la situation en France» : Blanquer taclé par une chanteuse américaine

«C'est assez différent de la situation en France» : Blanquer taclé par une chanteuse américaine© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, assiste à une session de questions à l'Assemblée nationale, le 26 janvier 2021.

La chanteuse Ifat Orgad a rappelé à Jean-Michel Blanquer que contrairement en France, les professeurs étaient vaccinés en Californie. Le ministre de l'Education avait utilisé l'une de ses interprétations pour justifier l'ouverture des écoles.

Le 29 mars, la chanteuse américaine, Ifat Orgad, a réagi à un tweet publié la veille par Jean-Michel Blanquer où il reprenait à son compte une reprise musicale qu'elle a réalisée. 

Alors que depuis plusieurs jours, des voix s'élèvent pour appeler les autorités à fermer les écoles au regard de la recrudescence de l'épidémie en France, Jean-Michel Blanquer a tweeté, le 28 mars, la chanson Another Window on Zoom, qui épingle les cours en ligne tout en insistant sur la nécessité de disposer des cours en «présentiel».

Cette chanson rassemble un groupe de professeurs américains filmés en train de reprendre l'air d'Another brick in the wall des Pink Floyd, pour réclamer la réouverture des écoles. Ces enseignants ont toutefois remplacé le célèbre «We don't need no education», («Nous n'avons pas besoin d'éducation»), par «We hate online education», à savoir «Nous détestons les cours en ligne».

Prenant connaissance du tweet du ministre français, l'artiste qui a écrit cette reprise, Ifat Orgad, a répondu le 29 mars via un autre tweet qui ne manque pas d'ironie : «Je suis vraiment ravie que Monsieur Blanquer ait apprécié ma chanson. Cependant, c'est basé sur la situation où je vis en Californie, où nos professeurs sont déjà vaccinés. C'est assez différent de la situation en France.»

Cette précision a provoqué les moqueries de nombreux internautes et l'agacement de plusieurs professeurs alors que la campagne nationale de vaccination prend du retard, et que les professeurs ne sont toujours pas considérés comme prioritaires.

Comme le rapporte le quotidien gratuit 20 Minutes, le nombre d’élèves contaminés par le coronavirus a encore augmenté en une semaine, passant de plus de 15 000 à plus de 21 000 (soit un taux de 0,17% contre 0,13% il y a une semaine) au niveau national.  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»