Covid-19 : rentrée repoussée dans une commune des Yvelines à cause du variant sud-africain

- Avec AFP

Covid-19 : rentrée repoussée dans une commune des Yvelines à cause du variant sud-africain© Gonzalo FUENTES Source: Reuters
Une affiche encourage à réaliser des tests PCR à l'école Maurice Thorez de Bagneux, le 8 janvier 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

A Chambourcy, les écoles primaires et le collège resteront fermés au moins une semaine supplémentaire. En cause, la présence de 13 cas de variant sud-africain du Covid-19 dans cette ville qui compte moins de 6 000 habitants.

Les écoles primaires et le collège de Chambourcy (Yvelines) ne rouvriront pas lundi après la détection de 13 cas de variant sud-africain du coronavirus dans cette ville de moins de 6 000 habitants, a confirmé la préfecture des Yvelines à l'AFP le 27 février 2021.

Mi-février, six adultes travaillant au sein d'une école maternelle de cette commune, ainsi que sept enfants ont été testés positifs au variant sud-africain du coronavirus, a indiqué la préfecture, confirmant une information de Libération.

Face à ce «cluster débutant», le maire Pierre Morange (Libres!) a informé les habitants, le 25 février via Facebook, de la fermeture du 1er au 5 mars des écoles maternelles et élémentaires et du collège de Chambourcy, accueillant près de 1 200 élèves au total. Après deux semaines de vacances, ces établissements ne rouvriront donc pas le 1er mars.

Le dépistage ayant mis en évidence une «contagion intrafamiliale», les autorités ont décidé d'une fermeture de l'ensemble des établissements scolaires pour éviter que les fratries ne propagent le virus, selon la préfecture. Les accueils périscolaires et la crèche municipale ont également été fermés préventivement, a souligné auprès de l'AFP le maire de la commune située à 20 kilomètres à l'ouest de Paris.

Un dépistage massif durant le week-end

La population a été invitée à se faire dépister les 27 et 28 février – et notamment en priorité les parents des élèves de l'école maternelle où le cluster a été identifié – avec un objectif de 1 400 tests d'ici la fin du week-end. Le 27 février, 567 dépistages avaient été effectués, selon la préfecture des Yvelines qui se félicite de «l'implication» des habitants.

Les résultats du dépistage, attendus le 2 mars prochain, devraient permettre «d'y voir suffisamment clair» pour décider d'une prolongation de la fermeture ou de la réouverture des établissements scolaires de Chambourcy, a indiqué le maire. Ces établissements devront être désinfectés avant la reprise et la mairie a commandé des tests salivaires pour traquer le virus, selon le Huffington Post.

En France, les variants sud-africain et brésilien représenteraient 5,6% des cas confirmés de nouveau coronavirus, selon Santé Publique France.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»