Les modalités du nouveau confinement localisé à Dunkerque et Nice

Les modalités du nouveau confinement localisé à Dunkerque et Nice© Eric GAILLARD Source: Reuters
Des policiers contrôlent l'attestation de sortie d'une passante sur la promenade des Anglais lors du second confinement, le 13 novembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'agglomération dunkerquoise et toute la côte des Alpes-Maritimes sont confinées ce week-end et le prochain. De nouvelles mesures qui s'additionnent au couvre-feu.

Du vendredi 26 février 2021 à 18h au lundi 1er mars à 6h, puis du vendredi 5 mars à 18h au lundi 8 mars à 6h, l'agglomération dunkerquoise et toute la bande côtière des Alpes-Maritimes expérimentent un confinement local afin de lutter contre la propagation du Covid-19. 

Le reconfinement de Dunkerque a été annoncé sur place le 24 février par le ministre de la Santé Olivier Véran, qui s'est inquiété de l'incidence «alarmante» de l'épidémie de coronavirus. Les mesures concernent les 17 communes (dont Grande-Synthe et Gravelines) de la Communauté urbaine de Dunkerque, et les 40 communes (dont Bergues) de la Communauté de communes des Hauts de Flandre.

Le confinement de Nice a quant à lui été annoncé le 22 février par le préfet Bernard Gonzalez, mais l'arrêté préfectoral n'a été émis que le 26 février, comme le rappelle Franceinfo. Il concerne 63 communes de la Côte d'Azur de Menton à Théoule-sur-Mer, soit l'intégralité du littoral des Alpes-Maritimes, une zone qui regroupe plus de 90% de la population du département.

Dans une vidéo publiée sur Facebook, le maire de Nice, Christian Estrosi, a énoncé une série de lieux fermés au public dans le centre-ville niçois : le trottoir sud de la promenade des Anglais, le quai des Etats-Unis, le boulevard Franck Pilatte, le sentier du Littoral et les plages. Les quatre marchés de la ville qui proposent des produits non-essentiels seront également fermés, mais les marchés alimentaires seront ouverts, «organisés avec des filtrages et des jauges».

Le préfet Bernard Gonzalez a évoqué «les mêmes règles que lors du confinement d'octobre», tandis que le gouvernement a précisé que les restrictions mises en œuvre sur le littoral du Nord seront les mêmes que celles appliquées dans les Alpes-Maritimes.

Un confinement semblable à celui de l'automne et qui s'additionne au couvre-feu

Ce confinement ciblé sur les côtes du Nord et des Alpes-Maritimes ne remplace pas le couvre-feu. Ainsi, sauf motif valable, il ne sera toujours pas possible de se déplacer de 18h à 6h.

En journée et en remplissant une attestation de déplacement dérogatoire, il sera néanmoins possible de : 

– Se promener ou de pratiquer une activité sportive individuelle dans un rayon de 5 kilomètres autour du domicile et pendant une heure par jour.

– Faire ses courses dans les magasins ouverts (y compris pour y retirer ses commandes), sans limite kilométrique ni de durée. La jauge dans ces commerces est cependant restreinte : elle passe de 10 mètres carrés par client à 15 mètres carrés dans ceux de plus de 400 mètres carrés, comme le rappelle le Huffington Post. Les rayons des produits non-essentiels dans les magasins autorisés à ouvrir seront accessibles, et les garages, les stations-service et les librairies resteront ouverts. Les magasins de vêtements ou d'articles de sport, ou encore les coiffeurs seront quant à eux fermés.

– Effectuer des déplacements professionnels, se rendre à un rendez-vous médical, déménager, se déplacer pour «motif impérieux» (garde d'enfant, aide d'une personne vulnérable, enterrement…), réaliser des démarches administratives ou juridiques, le tout également sans limite de durée ou de distance.

– Effectuer des déplacements longue distance (en bus, train ou avion).

– Se rendre dans un lieu de culte (les messes dominicales seront cependant «limitées à 30 minutes», selon l'évêque de Nice, André Marceau, dont les propos ont été rapportés par Franceinfo).

En revanche, la vente d’alcool à emporter et la consommation d’alcool sur la voie publique sont interdites dans l’ensemble du département du Nord et dans les Alpes-Maritimes. Il est également interdit de diffuser de la musique amplifiée sur la voie publique et à l’extérieur des établissements recevant du public.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»