Yvelines : un couple de policiers en relation extraconjugale retrouvés tués par balles

- Avec AFP

Yvelines : un couple de policiers en relation extraconjugale retrouvés tués par balles© GEOFFROY VAN DER HASSELT Source: AFP
Des policiers nationaux se rassemblent place de l'Etoile à Paris pour dénoncer leurs mauvaises conditions de travail, décembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les deux amants et fonctionnaires de police travaillaient dans les Hauts-de-Seine. Ils ont été retrouvés tués par balles au domicile de la policière à la Celle-Saint-Cloud (Yvelines). La thèse du meurtre suivi d'un suicide est privilégiée.

Deux policiers nationaux de 31 ans et 29 ans, qui entretenaient une relation extraconjugale, ont été retrouvés grièvement blessés avant que leurs décès ne soient constatés 30 minutes plus tard le soir du 2 février au domicile de la fonctionnaire à la Celle-Saint-Cloud (Yvelines).

Si les circonstances du drame sont encore floues, le parquet n'exclut pas un homicide suivi d'un suicide, selon des sources concordantes évoquées par l'AFP. Une enquête a été ouverte pour homicide avec usage d'une arme à feu.

Les autorités ont découvert les corps inanimés des deux agents après avoir été appelées sur place pour trouble du voisinage vers 22h30, selon la source proche du dossier évoquée par l'agence France presse.

Selon les premiers éléments constatés, la femme a été retrouvée munie d'un couteau et blessée à la tête par balle. L'homme présentait également une blessure à la tête.

«L'homme qui a tué la femme avant de se suicider est le premier scénario mais cela doit être confirmé par les éléments d'enquête et l'autopsie», a déclaré à l'AFP Maryvonne Caillebotte, procureur de Versailles.

L'homme de 31 ans, marié et père d'un enfant, aurait probablement tué par balle la femme de 29 ans avec qui il entretenait une relation extraconjugale, ont précisé des sources proches de l'enquête. Le site Actu17 précise qu'il s'agirait de son ancienne compagne.

Affectés dans le département des Hauts-de-Seine, l'homme travaillait au commissariat de Suresnes, et la femme à celui de Sèvres, selon une source policière évoquée par l'AFP.

Une source policière a fait savoir à RT France que les tumultes de cette relation avaient déjà alerté l'administration par le passé lorsque ces deux fonctionnaires travaillaient ensemble à Puteaux (Hauts-de-Seine).

Selon cette même source, des collègues avaient signalé des bleus sur le corps de la jeune femme. Les deux amants avaient par la suite été transférés dans d'autres commissariats afin d'être séparés, selon cette même source.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix