Covid-19 : la Haute autorité de santé ne recommande pas le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans

Covid-19 : la Haute autorité de santé ne recommande pas le vaccin AstraZeneca aux plus de 65 ans© Andy Buchanan/Pool via REUTERS/File Photo
Un flacon de du vaccin Oxford-AstraZeneca, en Grande-Bretagne le 4 janvier 2021 (image d'illustration).

Le vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, le troisième à être autorisé en France, n'est pas recommandé pour les plus de 65 ans, faute de données actuellement disponibles sur son efficacité dans cette classe d'âge, selon l'avis de l'HAS.

Feu vert de la Haute autorité de santé (HAS) française pour le vaccin d'AstraZeneca, mais uniquement, à ce stade, pour les moins de 65 ans : «Il manque des données pour les patients de plus de 65 ans, ces données vont arriver dans les semaines qui viennent, dans l'intervalle, nous recommandons son utilisation chez les moins de 65 ans», a déclaré la présidente de la HAS, Dominique Le Guludec, lors d'un point presse en ligne ce 2 février 2021. Et d'ajouter : «Cet avis sera revu à la lumière de données cliniques complémentaires que nous attendons prochainement.»

D'autres pays, dont l'Allemagne, la Suède, la Pologne ou l'Italie, déconseillent également le vaccin d'AstraZeneca aux plus âgés, considérant qu'on ne peut pas évaluer son efficacité sur la base des données actuelles – une décision allant à rebours des recommandations de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

En outre, la HAS a recommandé que le vaccin du laboratoire suédo-britannique puisse être administré par les pharmaciens et les sages-femmes, en plus des infirmiers et des médecins.

Il s'agit du troisième vaccin contre le nouveau coronavirus à être autorisé par la HAS française, après ceux de Pfizer/BioNTech (américain-allemand) et de l'américain Moderna. Selon l'AFP, le produit d'AstraZeneca se distingue notamment des deux autres par le fait qu'il peut être stocké à long terme dans des frigos classiques, facilitant son déploiement logistique.

Le gouvernement doit désormais décider d'entériner ou non l'avis de la HAS.

Détails à suivre...  

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»