Renommer un collège «Samuel Paty» : la proposition divise une commune du Var

Renommer un collège «Samuel Paty» : la proposition divise une commune du Var© Thomas COEX Source: AFP
Une photographie de Samuel Paty déployée sur la façade de la mairie de Conflans-Sainte-Honorine, le 3 novembre 2020 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Le maire d'Ollioules a souhaité donner le nom du professeur d'histoire-géographie assassiné à un collège de sa commune, mais la proposition n'a pas suscité l'enthousiasme et a été retirée.

Le maire Les Républicains d'Ollioules Robert Beneventi souhaitait donner le nom de Samuel Paty au collège «Les Eucalyptus» situé dans sa commune, en hommage au professeur d'histoire-géographie décapité le 16 octobre dernier pour avoir montré des caricature de Mahomet à ses élèves. Les enseignants, élèves et parents d'élèves du collège étant très majoritairement opposés à ce projet, il ne sera finalement pas soumis à délibération lors du conseil municipal du 30 janvier.

Le maire de la ville de 13 000 habitants située non loin de Toulon, dans le Var, explique sa proposition en ces termes, relayés par France Bleu : «Je voulais rendre hommage à ce professeur tué dans des conditions horribles. C'est pour moi un symbole fort de la République. À Ollioules, nous avons la place Jean-Jaurès, lui aussi assassiné, nous avons la rue Gabriel-Péri, assassiné par les nazis. Donc pour moi, c'était naturel et évident de saluer la mémoire de Samuel Paty.» 

Robert Beneventi avait obtenu l'accord de la famille de Samuel Paty et du Conseil départemental du Var, mais 100% des enseignants, 89% des parents et 69% des élèves se sont opposés au projet dans un sondage réalisé sur le logiciel de gestion de vie scolaire Pronote, toujours selon France Bleu. Une professeur de mathématiques représentante syndicale SNES a affirmé que rebaptiser le collège «Samuel Paty» ferait des enseignants «une cible alors [qu'ils] n'en [ont] pas besoin». «C'est prendre un risque qui peut être évité», a-t-elle encore justifié.

Le maire a donc retiré sa proposition, avec le commentaire suivant : «Je ne leur en veux pas car c'est l'état d'esprit général de notre pays. C'est la pusillanimité qui règne aujourd'hui et c'est préoccupant. On ne s'en rend pas compte mais nous sommes en train de nous coucher et de laisser filer les valeurs de la République. Il faut se redresser et défendre ces valeurs». Robert Beneventi a toutefois assuré qu'il y aurait un hommage rendu à Samuel Paty. «J'y tiens. Je le dois à sa mémoire, à ses parents et aux Ollioulais», a-t-il précisé.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»