Rassemblements en France contre la «coronafolie» à l'appel du parti Les Patriotes

Rassemblements en France contre la «coronafolie» à l'appel du parti Les Patriotes© Ludovic MARIN Source: AFP
Florian Philippot à Paris le 22 septembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le 23 janvier, des rassemblements se sont tenus dans une dizaine de villes de France afin de critiquer la gestion gouvernementale de la crise sanitaire. Une initiative de Florian Philippot, le président des Patriotes, qui dénonce une «coronafolie.»

Le 23 janvier, des rassemblements dont les participants ont fustigé la gestion de la crise de Covid-19 ont se sont déroulées dans plusieurs villes de France. Une mobilisation organisée par le parti politique Les Patriotes de Florian Philippot, ancien fidèle de Marine Le Pen.

Présent au rassemblement parisien devant le ministère de la Santé, Florian Philippot a déclaré avec enthousiasme : «Superbe rassemblement contre la Coronafolie et pour la Liberté sous les fenêtres de Véran ce samedi à l’initiative des Patriotes ! De plus en plus de monde ! Et 14 autres manifs en France !» Pour l’occasion, il avait invité l’essayiste et financier Charles Gave qu'il a remercié sur Twitter : «Bravo à Charles Gave qui a répondu favorablement à notre invitation.»

Selon Florian Philippot des rassemblements ont eu lieu à «Paris, Lyon, La Rochelle, Brive, Evreux, Nantes, Orléans, Reims, Louviers, Lille, Alençon, Avignon, Gérardmer». Dans «toutes ces villes ce vendredi, ce samedi Les Patriotes se rassemblent contre la Coronafolie, pour la Liberté et la France», a-t-il ajouté.

Le journaliste du Parisien Alex Sulzer présent sur place rapporte que, «venue à titre privé, la généticienne Alexandra Henrion-Caude rejetée par la communauté scientifique, était présente». 

Daniel Philippot, engagé politiquement au côté de son fils, s'est exprimé lui au rassemblement à Lille. Sur Twitter, il appelle à adopter «une autre stratégie sanitaire» : «prévention, traitement et amélioration du système de santé».

Des rassemblements qui interviennent alors que le Covid-19 peine à être contenu en France. Le 22 janvier, environ 24 000 nouveaux cas ont été recensés dans l'Hexagone. Le 23 janvier, le Premier ministre Jean Castex annonçait qu'un million de Français avaient été vaccinés.

 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»