Proche d'Olivier Duhamel, Jean Veil, fils de Simone Veil, quitte le Siècle

Proche d'Olivier Duhamel, Jean Veil, fils de Simone Veil, quitte le Siècle© Geoffroy Van Der Hasselt Source: AFP
L'avocat Jean Veil.
Suivez RT France surTelegram

Le fils de Simone Veil, Jean Veil quitte le club élitiste le Siècle après avoir admis avoir été au courant des accusations d'abus sexuels sur mineur contre son ami Olivier Duhamel. L'avocat explique avoir été tenu «par le secret professionnel».

Nouveau remous de l'affaire Duhamel, le club élitiste du Siècle a enregistré un second départ en la personne du fils de Simone Veil, Jean Veil. «J’ai écrit au président du Siècle pour lui faire part de ma démission», a-t-il révélé à Marianne avant d'ajouter : «Je ne veux pas que ma présence soit aujourd’hui mal perçue».

Dans cette histoire, je n’ai strictement rien à me reprocher, j’ai respecté la loi

Le célèbre avocat, ami d'enfance d'Olivier Duhamel qui fait l'objet d'une enquête pour «viols et agressions sexuelles» sur mineur après des accusations portées contre lui par sa belle-fille, a confié avoir pris sa décision pour «protéger le Siècle». Le club est un cercle de réflexion très select ou se réunissent de nombreux hauts fonctionnaires, chefs d'entreprises, banquiers, avocats et journalistes triés sur le volet.

«Tenu au secret professionnel»

Selon Marianne, le pénaliste a admis être au courant des agissements d’Olivier Duhamel, en sa qualité d’avocat. «Le secret professionnel des avocats est un secret strict, et même si par la suite je n’étais plus son avocat, j’y reste toujours tenu. Dans cette histoire, je n’ai strictement rien à me reprocher, j’ai respecté la loi», a-t-il soutenu.

Olivier Duhamel est devenu président du Siècle au début de l’année 2020. Jean Veil s’est défendu, toujours dans Marianne : «Rien ne vous dit que j’ai voté pour lui, et rien ne vous dit que je n’ai pas tenté de l’en dissuader. » L’avocat a rappelé que le Siècle était «une institution originale et exemplaire. Je ne veux pas que ma présence soit aujourd’hui mal perçue.» «Les statuts prévoient de toute façon un retrait automatique à 75 ans, j’y étais presque», a conclu le fils de Simone Veil.

Olivier Duhamel avait quitté la présidence du club début janvier en même temps que de ses autres fonctions publiques, après que les révélations du livre de Camille Kouchner, La familia grande ont été diffusées dans la presse.

Les remous de l'affaire éclaboussent désormais des personnes réputées proches d'Olivier Duhamel : Le préfet Marc Guillaume, membre du conseil d'administration du Siècle et ex-secrétaire général du gouvernement, a quitté l'ensemble des fonctions dans lesquelles il a travaillé avec Olivier Duhamel. L'ancienne ministre Elisabeth Guiguou a, elle, quitté la présidence de la Commission sur l'inceste et les violences sexuelles subies pendant l'enfance. Le directeur de Science Po Paris, Frédéric Mion, où Olivier Duhamel officiait, fait par ailleurs l'objet d'une campagne exigeant sa démission

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»